Facebook

 

Paroles de la chanson «L'Ăšre Étrange » par Maxime Le Forestier

Je fréquente une étrange Úre
Entre deux siĂšcles, alanguie
Dans son cƓur j'ai mon pied à terre
C'est lĂ  que j'erre
LĂ  que j'ai l'air
D'ĂȘtre en vie

Dans ses rĂȘves, dans ses dĂ©rives
Dans ses déserts je l'ai suivie
Quoi qu'il lui arrive
Comprends que je suive

Elle s'inquiĂšte, drĂŽle d'Ă©poque
Si elle allait manquer d'air
Avec ses saisons qui débloquent
Et tous ces gens
Qui voient douc'ment
Monter la mer

Comme une gamine, elle s'amuse
En regardant passer les avions
L'inconscience infuse
Comprends que j'abuse

MĂȘme s'il n'est pas sĂ»r que je l'aime
Rien d'elle ne peut plus m'Ă©tonner
MĂȘme dĂ©sespĂ©rĂ©, mĂȘme trompĂ©
MĂȘme si elle me fait pleurer
Ça m'f'rait d'la peine d'envisager
La rupture
Comprends que ça dure

Je fréquente une Úre étrange
Entre deux guerres Ă©tourdie
J'y vois plus de démons que d'anges
Tous assurés
Qu'ils ont les clés
Du paradis

Rendue par les hommes inhumaine
Au point que les dieux sont partis
Cette Ăšre est la mienne
Comprends que j'y tienne

 
Publié par 42335 4 4 6 le 16 décembre 2018, 06:42.
Restons Amants
Chanteurs : Maxime Le Forestier

Voir la vidĂ©o de «L'Ăšre Étrange »

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000