Facebook

 

Paroles de la chanson «CÎté Jardin CÎté Cour» par Françoise Hardy

J'ai lùché tant de lest
Essuyé tant de refus
Colmaté quelques brÚches
Forcé des portes sans issue
Dites-moi oĂč le bĂąt blesse
Si vous l'avez jamais su
MĂȘme si quelque chose est mort

Je ne m'avoue pas vaincue
J'espĂšre marquer encore
Quelques buts

CÎté jardin, cÎté cour
C'est toujours le temps qui court
Et moi qui cours aprĂšs vous
CÎté jardin, cÎté cour
La distance me prend de court
Je me sens mal tout Ă  coup

Des bunkers-forteresses
Se dressent Ă  perte de vue

Mes signaux de détresse
N'ont pas été entendus
MĂȘme s'il fait mauvais dehors
MĂȘme si la cause est perdue
J'aurais une fois encore
Survécu

CÎté jardin, cÎté cour
Pourrait-on faire demi-tour ?
Tout revoir de bout en bout ?
CÎté jardin, cÎté cour
M'avez-vous percée à jour ?
Je ne tiens plus bien debout

Faut-il défier le sort
Et recharger les accus
Faire semblant d'ĂȘtre fort ?
Je ne sais plus...

CÎté jardin, cÎté cour
Seriez-vous aveugle et sourd ?
L'air du soir devient plus doux
CÎté jardin, cÎté cour
C'est toujours le temps qui court
Et moi qui cours aprĂšs vous

 
Publié par 42000 4 4 6 le 19 décembre 2018, 08:01.
Tant De Belles Choses (2004)
Chanteurs : Françoise Hardy

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000