Facebook

 

Paroles de la chanson «Le Jeune Homme Changé En Arbre» par JérÎme Attal

De l'Ă©corce des Ă©rables, de quel bois sommes-nous faits
Encore un corps désirable, qui touche à l'été.
En été on passe à table, on se mouille bien volontiers
Moi je me changeais en arbre quand tu me regardais.

Depuis que tu t'es gravée dans mon souvenir
Tout en moi s'est aggravé, je voudrais mourir,
Je ne peux plus t'approcher, de voir l'été il me tarde
Et rien que d'y songer je me change en arbre.

De l'Ă©corce des chĂȘnes je ne suis pas fait
La moindre entorse me frĂȘne le temps passe et m'effraie
Jusqu'au cou lamentable dans l'eau froide du marais
Je me changeais en saule quand toi tu t'en allais.

Dehors il pleut des hallebardes, dedans je regarde
Un vieux film à la télé, de cape et d'épée
Il y a dans le jardin un mur qui se lézarde
Sur le bord de ton destin, j'ai eu une vie d'arbre.

Mmmmm...

 
Publié par 4977 1 1 3 le 14 mars 2019, 06:25.
Comme Elle Se Donne
Chanteurs : JĂ©rĂŽme Attal

Voir la vidéo de «Le Jeune Homme Changé En Arbre»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000