Facebook

 

Paroles de la chanson «À Ostende» par Alain Bashung

À Ostende j'aime Gibraltar
Ses rochers qui s'ingénient
À me faire du plat

À Ostende
Je tire au stand
Je gagne des otaries

La mer se retire
Cache ses rouleaux
À l'ombre des digues
Elle et moi on s'ennuie

Nos souvenirs
Font des Ăźles flottantes
À Ostende
J'ai la hantise de l'Ă©charpe
Qui s'effiloche Ă  ton cou

À Ostende j'aime Epinal
Ses ondées lacrymales
À l'arrivĂ©e du ferry

Un soupçon de fadeur
Un rien de tragédie
Et je pleure
Mon collyre
Ma colĂšre

Flottez hippocampes
Droits comme des i
Laissez-vous porter
Par l'extrĂȘme obligeance

Faites fi
De la géographie
Des petits ensembles
Des grands amphis

À Ostende
J'aime Gibraltar
À Ostende
J'appréhende
Les forces en présence

Je paye en yens
Des offrandes carabinées
À des paĂŻennes indiffĂ©rentes
À mes palabres

À Ostende
Tout me navre

À Oslo j'aime Agadir
Son brouhaha
À Java j'aime la Villette
À l'Alma je soupire
En Ukraine j'aime le fado
À Ostende

Flottez hippocampes
Droits comme des i
Laissez-vous porter
Par l'extrĂȘme obligeance

Faites fi
De la géographie
Des petits ensembles
Des grands amphis

À Ostende
J'aime Gibraltar
Ses rochers qui s'ingénient
À me faire du plat

À Ostende
Je tire au stand
Je gagne des otaries

La mer se retire
Cache ses rouleaux
À l'ombre des digues
Elle et moi
On s'ennuie

Nos souvenirs
Font des Ăźles flottantes
À Ostende
J'ai la hantise de l'Ă©charpe
Qui s'effiloche Ă  ton cou

 
Publié par 4977 1 1 3 le 14 avril 2019, 06:39.
Chatterton (1995)
Chanteurs : Alain Bashung
Albums : Chatterton

Voir la vidĂ©o de «À Ostende»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000