Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Orgues de Barbarie» par Syrano

Entrez dans la ronde. Entrez dans la danse.
Entrez dans la ronde. Entrez dans la danse.
Vous entendez le grondement des rues? Le pavé qui murmure
Et qui grogne car il adhĂšre Ă  la rumeur?
Et vous sentez la peur parcourir chaque pierre?
Sentez-vous tressaillir vos muscles de mauvaise humeur?
Chaque seconde qui meurt
Vient s'accumuler et le stress grossit la tumeur.
Cette nuit on fait s'effondrer les fondements dans l'euphorie
Et la foule déverse la folie.
Allez, On se lĂąche c'est pas souvent
Y'a rien Ă  faire sinon suivre le mouvement.
On peut tout laisser aller, s'oublier tant que la fanfare martĂšle
Et force la parade Ă  rĂąler.
On va transpirer. C'est pas compliqué.
On va laisser l'instinct nous inspirer
Et profiter de l'air pollué qu'on a la chance de respirer.
Vous ĂȘtes prĂȘts?

Allez, entrez dans la ronde, laissez guidez vos pas
Par la fanfare qui gronde. Pavanez-vous Ă  Paris!
Inondés par l'immonde, cela ne vous touche pas
Mais vous tremblerez quand résonneront les orgues de Barbarie

C'est ça. Vous sentez que ça monte.
Faut que ça sorte. Laissez vous dompter
Par cette vibration hypnotique qui vous entraĂźne
Laissez vous emporter.
Plus rien ne compte alors profitez de l'Ă©lan.
Laissez le plaisir vous envahir doucement
DĂ©lectez vous de l'ambiance Ă©lectrique
On a sélectionné le meilleur pour satisfaire
Vos goûts éclectiques, tout en plastique
Avec des effets d'optique. Tout est étiqueté!
On ne pense plus aux femmes invisibles sous les voiles,
Aux enfants monstres avec des membres déchiquetés,
On oublie les Ă©changistes dans les clubs catholiques,
Les peuples hydrocéphales devant des tubes cathodiques.
On pense plus Ă  rien, on boit
Et on ferme les yeux tous ensemble encore une fois!

Je vois que vous aimez l'exercice
Peut-ĂȘtre un besoin refoulĂ© de vous excuser
De n'ĂȘtre que de vulgaires chanceux accidentĂ©s
Qui nourrissent d'exquis petits soucis d'occidentaux.
Ne soyez pas pédants, criez en l'honneur
Des poÚtes occis à qui on a tranché les mains,
Des petites excisées qu'on a édenté
Et des enfants affamés dont les mains s'oxydent en tenant des fusils.
Des classes brisées à l'usine broyées sous les capitaux
Des fanatiques qui s'Ă©parpillent et s'Ă©clatent
Ceinturés de dynamite et des psychopathes
Qui ouvrent le feu de l'artifice sous le chapiteau.
Pour vous tout est spectacle!
Oublions tout des atrocités de l'ironie
Et chantons plus fort pour couvrir l'écho glaçant
Des orgues de la Barbarie.

Entrez dans la ronde. Entrez dans la danse.
Entrez dans la ronde. Entrez dans la danse.

 
Publié par 16717 4 4 6 le 21 avril 2019, 07:35.
Musiques De Chambre (2006)
Chanteurs : Syrano

Voir la vidéo de «Les Orgues de Barbarie»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000