Facebook

 

Paroles de la chanson «Fleur de ma Ville» par Téléphone

Elle vint chez moi en plein hiver...
Elle n'avait pas froid, n'en avait pas l'air.
Je l'accueillis Ă  bras ouverts.
Je ne savais pas
Qu'elle entrait jusque-lĂ .

Fleur de ma ville,
Du sang sur tes Ă©pines.
Tu prends ce que j'ai,
Tu n'me dis pas ou je vais.
Fleur de ma ville,
Du sang sur tes Ă©pines.
Tu prends ce que j'aime
Et puis chez toi tu m'emmĂšnes.

Non, pas de veine pour celui qui l'aime,
Le dernier train.. toujours le mĂȘme !
Pour ce pays en noir et blanc...
OĂč on n'se fait plus de mauvais sang.

Fleur de ma ville,
Du sang sur tes Ă©pines.
Tu prends ce que j'ai,
Tu n'me dis pas ou je vais.
Fleur de ma ville,
Du sang sur tes Ă©pines.
Tu prends ceux que j'aime,
Et chez toi, tu les emmĂšnes.

Fleur de ma ville,
Du sang sur tes Ă©pines.
Tu prends ce que j'ai,
Tu prends ce que j'ai,
Tu prends ceux que j'aime !

Tu m'emmĂšnes... x2
Chez toi, tu m'emmĂšnes...

(oh... oh... non... non...)

 
Publié par 7205 2 3 6 le 6 juillet 2019, 19:39.
Au CƓur de la Nuit
Chanteurs : Téléphone

Voir la vidéo de «Fleur de ma Ville»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000