Facebook

 

Paroles de la chanson «Ulysse» par NAZCA

Jamais de trĂȘve
les lueurs se lĂšvent
sur ses cheveux
que l'aube emmĂȘle un peu

Chaque jour le soleil
déchire son sommeil
les broderies de ses rĂȘves
s'achĂšvent

Elle passe ses nuits
à défaire le jour
passe sa vie
Ă  languir ton retour

DĂšs la premiĂšre Ă©toile
détisse sa toile
Aux prémices du matin
relace le lin

Combien de détours à souffrir encore?
Combien de sillages et combien de ports?
Pour que tu jettes l'ancre enfin,
Dans le cher pays des tiens.

Les prétendants nombreux
viennent se présenter
lĂšvent Ă  peine les yeux
se jettent Ă  ses pieds

Elle, elle tiendra sa parole:
te rester loyale
Qu'il est long le temps
Il s'agit de t'attendre

Combien de détours à souffrir encore?
Combien de sillages et combien de ports?
Combien de sirĂšnes invoquant la mort?
Combien d'envoûteuses à jeter des sorts?
Combien de naufrages oĂč noyer ton corps? Combien de voyages Ă  vaincre plus fort?
Pour que sillonne ton chemin sur les mĂȘmes traces que le sien.

 
Publié par 486 6 le 10 novembre 2019, 14:37.
Cowboys' Secrets
Chanteurs : NAZCA

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000