Facebook

 

Paroles de la chanson «Fantôme» par Thierry Amiel

Blessé mais pas crevé,
J’étale mes malheurs d’enfant gâté,
Ces jours gâchés à seulement vivoter.
Comme un fantôme, je ne fais pas de bruit,
Comme un fantôme, je ne fais pas d'ombre,
Je traîne dans des… Je traîne dans des rues sombres.

Chanter sur cet air,
Chanter toujours,
Chanter toujours,
Chanter sur cet air.

Quand tout s’éteint et qu’on serre fort,
Nos traversins, à la nuit, à la mort.
On est tout seul, il ne reste plus rien.
Comme un fantôme, je rôde sur la Terre,
Comme un fantôme, je n’ai plus rien à faire,
Je désespère mais on ne m’entend plus.

Chanter sur cet air,
Chanter toujours,
Chanter toujours,
Chanter sur cet air.

Oh oh oh... Ouh, ouh, ouh… chanter toujours, chanter toujours
On m’encense, on me laisse, on m’essore, on me caresse,
On m’encense, on me blesse mais j’reviendrai sans cesse,
Je reviendrai sans cesse, je reviendrai sans cesse.

Chanter sur cet air,
Chanter toujours,
Chanter toujours,
Chanter sur cet air.

Je reviendrai sans cesse.

Chanter sur cet air,
Chanter toujours,
Chanter toujours,
Chanter sur cet air.

Je reviendrai sans cesse.
Oh oh oh... Ouh, ouh, ouh…

 
Publié par 228714 5 5 7 le 22 novembre 2019, 10:54.
ARTÉFACT
Chanteurs : Thierry Amiel
Albums : ARTÉFACT

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000