Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Portes» par Léonard

De toutes les portes
De ces mondes parallĂšles
Tu es ma préférée
Celle que j’aime emprunter
Je traverse le pays
Des si et seulement si
LĂ  oĂč un oui ou un non
Raisonne autrement

Il ne faut pas que tu t’inquiùtes
Il n’y a rien que je regrette
Je ne fais que passer
Je ne fais que t’emprunter
Celui qui occupe la place
A qui on se mesure
A qui on estime la casse
Avec qui un jour on fait le point
Était-ce vrai, Ă©tait-ce sain
Est-on allé trop loin
OĂč se situe le non-retour
Sur cette voie, sur cette fuite
À mesure qu’elle se dĂ©lite
À mesure qu’elle tend les bras
La route se défile
Personne Ă  la place du mort
Le paysage défile
Est-ce une conquĂȘte
Est-ce une fuite
Les gens parlent tout bas
Ont-ils remarqué
Le ciel bleu fait ses adieux
Il se charge de nuages noirs
Et la poudre, la poudre noire
Sur les phalanges
Et ces histoires, ces larmes
Au coin des yeux
Tant de temps Ă  passer
À se laisser faire, se laisser aller

 
Publié par 1609 2 6 le 17 mars 2020, 06:42.
Fatras
Chanteurs : LĂ©onard
Albums : Fatras

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000