Facebook

 

Paroles Nicky Hopkins, chansons et traductions

Nicky Hopkins
0 0

Biographie de Nicky Hopkins

Nicholas Christian "Nicky" Hopkins (né le 24 février 1944 à Londres et décédé le 6 septembre 1994 à Nashville, US) était un pianiste et organiste britannique.
Il a joué comme musicien de studio sur de nombreux albums, anglais ou américains, de rock ou de pop des années 1960 au début des années 1990, notamment avec les Rolling Stones.
Dans les années 1960, il devient un musicien de studio recherché, jouant pour Cat Stevens, The Kinks, (Ray Davies lui a dédié la chanson Session Man sur l'album Face to Face), The Move, The Who ou The Beatles. Il rejoint le Jeff Beck Group en 1967, puis le groupe californien Quicksilver Messenger Service en 1969-1970. Il est également membre de l'éphémère groupe Sweet Thursday en 1969.
Nicky Hopkins commence √† travailler avec les Rolling Stones en 1966, sur l'album Between the Buttons. Sa collaboration avec le groupe dure jusqu'√† l'album Black and Blue (1976) (bien qu'il apparaisse dans les cr√©dits de l'album Tattoo You en 1981, les chansons dans lesquels il joue datent d'avant 1976). Durant cette p√©riode, il appara√ģt surtout sur les ballades du groupe, comme She's a Rainbow. Hopkins joue parfois sur sc√®ne avec les Rolling Stones au d√©but des ann√©es 1970, lorsque son √©tat de sant√© le lui permet.
Nicky Hopkins décède en 1994 des complications d'une précédente chirurgie intestinale à 50 ans.
Il est le seul musicien avec Eric Clapton et Billy Preston à avoir joué sur un album des Beatles ainsi que sur un album solo de chacun des Fab Four.

 
Dire ¬ęmerci¬Ľ pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000