Facebook

 

Paroles de la chanson «Sur le Bord de la Route» par Jean-Baptiste Guégan

Je ne suis qu’un homme, je suis ton homme
C’est un mystùre qui reste entier
Je pense Ă  toi, ad libitum
Toutes mes lettres ne font que t’embrasser

Et je m’assoie sur le bord de la route
Je laisse le temps passer, je laisse le temps passer
Et je suis seul sur le bord de la route
Combien de temps passé à chercher son passé

J’ai mes deux pieds, j’ai mes deux mains
Mais le sommeil, intranquille
Dans mes nuits grises, dans mes chemises
Le battement du cƓur de la ville
Et je m’allonge sur le bord de la route
Je laisse le temps passer, je laisse le temps passer
Je rĂȘve alors sur le bord de la route
Combien de temps passé à chercher son passé

Reviens me rafraĂźchir baby
Me laver de tous mes péchés

Tu mets le feu, dans mes veines
La source l’eau de la vie
Mon avenir idéal
Le présent pour moi le plus chéri

Et je m’éveille sur le bord de la route
Je laisse le temps passer, je laisse le temps passer
Et je m’éveille sur le bord de la route
Combien de temps passé à chercher son passé

Reviens me rafraĂźchir baby
Me laver de tous mes péchés

Je ne suis qu’un homme, je suis ton homme
C’est un mystùre qui reste entier
Je pense Ă  toi, ad libitum
Toutes mes lettres ne font que t’embrasser

Et je m’assoie sur le bord de la route
Je laisse le temps passer, je laisse le temps passer
Et je suis seul sur le bord de la route
Combien de temps passé à chercher son passé

À chercher son passĂ©
À chercher son passĂ©

 
Publié par 10621 1 3 5 le 25 septembre 2020, 14:44.
Rester le mĂȘme

Voir la vidéo de «Sur le Bord de la Route»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000