Facebook

 

Paroles de la chanson «J'écoutais Sweet Baby James» par Francis Cabrel

C’était loin en dĂ©cembre, je me souviens encore
Du désordre étudié dans le fond de ta chambre
De la neige dehors qu’on regardait descendre
Et de nos cƓurs surtout qui tourbillonnaient fort

De nous deux, c’était toi qui avais l’expĂ©rience
T’as montĂ© la radio d’un ou deux crans de plus
Ça m’arrangeait j’avoue, j’avais peur des silences
Et d’un coup la chanson a dĂ©marrĂ© immense
T’as murmurĂ© deux mots mais je n’entendais plus

J’étais perdu dans mes lune lointaines
J’écoutais Sweet Baby James
Aprùs un long baiser, t’as dit “est-ce que tu m’aimes ?”
J’ai menti, j’allais pas dire quand mĂȘme
Que j’écoutais Sweet Baby James

Je m’souviens de mes doigts qui battaient le tempo
D’une suite d’accords qui me donnait la fiùvre
Je n’aurais dĂ» penser alors rien qu’à tes lĂšvres
Qu’à tes regards brĂ»lants et qu’au miel de ta peau

J’ai jamais dit les mots que tu rĂȘvais d’entendre
Je me souviens toujours de tes longs cheveux noirs
Des longueurs du couloir quand j’ai quittĂ© la chambre
De la neige-miroir dans le froid de décembre
Et de l’étrange voix qui avait changĂ© l’histoire

J’étais perdu dans mes lunes lointaines
Et j’écoutais Sweet Baby James
J’aurais dĂ» retourner, t’expliquer que quand mĂȘme
J’ai jamais voulu te faire de peine

Mais que j’écoutais Sweet Baby James

 
Publié par 27480 2 4 6 le 15 novembre 2020, 06:45.
A l'Aube Revenant
Compositeurs : James Taylor
Auteurs : Francis Cabrel
Chanteurs : Francis Cabrel
Adapteurs : Francis Cabrel

Voir la vidéo de «J'écoutais Sweet Baby James»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000