Facebook

 

Paroles de la chanson «Azincourt» par Francis Cabrel

Azincourt, Azincourt
Partout des papillons
Insectes pris de court
Dans l’affreux tourbillon
Des flÚches taillées pour
Traverser les poumons
Des chevaux de concours
Trop lourds pour la saison

Chevaliers de la Cour
Finis Ă  bout portant
Et leurs chevaux trop lourds
Dans la boue jusqu’aux flancs
Sous le vol des vautours
Et le dard des frelons
Tournoyant tout autour
Partout des papillons

Pour un qui fuit, qui court
C’est mille agonisants
Gens nobles ou des faubourgs
Que la terre reprend
En guise de secours
Seulement la chanson
Des vainqueurs qui savourent
Ni grĂące, ni pardon

Demain, un autre jour
À ceux qui survivront
Aux enfers du retour
Sans cesse reviendront
Les ùmes envolées
De leurs chers compagnons
Parties vers les nuées
Au dos des papillons

Et la vie passera
Comme Ă  cĂŽtĂ© d’un four
La famille dira
Ils sont aveugles et sourds
Comme on se moquera
Des gestes qu’ils feront
Personne ne saura
Qu’ils voient...

Partout des papillons

Azincourt... Azincourt...
Partout des papillons

Et l’affreux tourbillon
Des flÚches taillées pour

Les chevaux de concours
Trop lourds pour la saison...

 
Publié par 17614 2 3 6 le 14 novembre 2020, 06:34.
In Extremis
Compositeurs : Francis Cabrel
Auteurs : Francis Cabrel
Chanteurs : Francis Cabrel
Albums : In Extremis

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000