Facebook

 

Paroles de la chanson «Contre Courant» par Dahlia

Tu passes ton temps à la traßne, à revers, à vérifier la route
À t’entendre tout se vaut se ressemble alors pourquoi tous ces doutes
Tu te contractes, vrillée comme un ressort
coule un sens un sang d’encre un remords que je mĂąche, me dĂ©goĂ»te

Et trop de blancs, et trop de silences, trop d’absences ont fait de toi ce qui des annĂ©es dĂ©jĂ  avaient fait de moi.
On se surprend alors on se guette, on se regarde, bien appuyer la tĂȘte, Ă  se faire mal on en oublierait presque qu’on est fait l’un pour l’autre.

AprĂšs des heures et de heures de ruptures et de rencontres
AprĂšs des jours sans fin et des nuits toujours bien trop courtes
InsensĂ© et passer par les mĂȘmes fautes
Ici le mĂȘme c’est le temps, courir Ă  contre courant

Je le sais, je le pense, aussi j’y crois un peu plus que toi, et mis bout à bout les sentiments gagnent-ils en importance.
Alors tu vois ce que tu peux me dire, j’y pense Ă  peine ça pourrait me faire rire, Ă  moins qu’au fond tes mots ne soient ma dĂ©rive

Tu as la fibre de l’angoisse le fil tendu du funambule
Qui va des peurs à l’espoir qui de l’espoir va ensuite dans le mur
À travers cette lance que je tends c’est ton cƓur que je vise
Changer d' sens de rÎle et maquiller les déroutes

Encore une fois, encore une autre, encore une voix, encore un manque, et pourquoi si long, et pourquoi si las tenir Ă  bout d' bras.
Faire semblant, encore une heure, et c’est le son qui tiraille et qui sonde mais pourquoi toi que je vois toujours à cette place.

 
Publié par 17986 2 3 6 le 23 novembre 2020, 07:02.
Le Grand Jeu
Albums : Le Grand Jeu

Voir la vidéo de «Contre Courant»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000