Facebook

 

Paroles de la chanson «Le Vrai Du Faux» par Dahlia

Moi j’ me consume dans les deux sens
Une mĂȘme flamme Ă  brĂ»ler
Quand j’ai vu qu’ici rien ne danse
Je n’ voulais pas rester

Si tu me manques je n’ parl’rai plus
Je trouv’rai à m’ cacher
Creuser un trou pour le silence, pour me laisser aller
Tous ces regards je n’ les supporte plus
J’en porte le poids j’avance
Il me reste que j’invente, que je m’invente


PassĂ© cette vie il me reste l’étrange sensation d’étouffer
Mais J’ n’ai rien vu dans mon urgence
Juste un feu de papier
Des ombres sans vie qui rentrent en transe
Et dansent sans s’épuiser
Dans cette ronde on m’a vu rentrer
Et j’ n’en sortirai jamais

Si tu me manques je n’ parl’rai plus
Je trouv’rai à m’ cacher
Creuser un trou pour le silence, pour me laisser aller
Tous ces regards je n’ les supporte plus
J’en porte le poids j’avance
Il me reste que j’invente, que je m’invente


Crois-tu qu’ici on respire mieux ?
Qu’on pass’ra en premier ?
À force d’inventer je n’ distingue plus, ma personnalitĂ©
Quand vrai et faux se mĂȘlent, j’en perds le sens
Tourne sur moi-mĂȘme
Finir par se confondre, se mélanger
Est-ce que j’ me perds ?

Si tu me manques je n’ parl’rai plus
Je trouv’rai à m’ cacher
Creuser un trou pour le silence, pour me laisser aller
Tous ces regards je n’ les supporte plus
J’en porte le poids j’avance
Il me reste que j’invente, que je m’invente


 
Publié par 17986 2 3 6 le 25 novembre 2020, 08:29.
Une LumiĂšre Dans Les Ombres

Voir la vidéo de «Le Vrai Du Faux»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000