Facebook

 

Paroles de la chanson «La Mondialisation » par Pierre Perret

Tous les rapaces
De la mondialisation
Sont si voraces
Qu'on y laissera nos caleçons

Leur seul langage
En réponse à nos questions
C'est bien dommage
C'est celui de la répression

Ils nous dictent ce qu'on aime
Ils imposent au monde entier
Leurs films ou leurs OGM
Qu'on achĂšte sans sourciller
Ils distribuent d' la farine
Aux pays oĂč les sous-sols

Par hasard ont du platine
De l'or, du pétrole

Tous les rapaces
De la mondialisation
Sont si voraces
Qu'on y laissera nos caleçons

Ils provoquent des famines
Proposent des guerres clés en mains
Sans vergogne ils Ă©liminent
Ceux qui encombrent leur chemin
Ils s'approprient l'eau, la terre
Et ces nouveaux Stakhanov
Relookent les forĂȘts primaires
En hĂŽtels de golf

Tous les rapaces

De la mondialisation
Sont si voraces
Qu'on y laissera nos caleçons

Les braves Yankees rachĂštent
Aux peuples déshérités
Qui n' saccagent pas la planĂšte
Leur permis d'empoisonner
Sous les arbres séculaires
Des pauv' gens meurent du sida
On adoucit leur calvaire
Au Coca-Cola

Tous les rapaces
De la mondialisation
Sont si voraces
Qu'on y laissera nos caleçons

Tous les ans, ils se défoncent
Pour faire un sommet bidon
OĂč, sans rire, ils nous annoncent
Qu'ils attaquent la pollution
C'est en fait ces gros cupides
Qui se partagent les marchés
D'OGM et pesticides
Qu'ils nous font manger

Tous les rapaces
De la mondialisation
Sont si voraces
Qu'on y laissera nos caleçons

Leur seul langage
En réponse à nos questions
C'est bien dommage
C'est celui de la répression

 
Publié par 57283 4 4 7 le 3 décembre 2020, 06:36.
Çui-Là
Chanteurs : Pierre Perret
Albums : Çui-Là

Voir la vidéo de «La Mondialisation »

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000