Facebook

 

Paroles de la chanson «Tellement» par Gérald De Palmas

Tes cheveux roux
Ta peau diaphane
Je devenais fou
Ça tournait au drame
Je ne dormais plus pour ne pas rĂȘver
Je n’y croyais plus tu m’avais quittĂ©, quittĂ©

Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
Je n’aurais jamais cru autant, autant
Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
J’arrive à me demander
M’aurais-tu ensorcelĂ©

Tu fais du feu avec tes doigts
Tu t’en vas seule à travers les bois
Ce que tu y fais je ne le sais pas
Souvent j’ai peur que tu ne reviennes pas, reviennes pas

Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
Je n’aurais jamais cru autant, autant
Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
J’arrive à me demander
M’aurais-tu ensorcelĂ©

Personne ne croit plus aux sorciĂšres
Ne t’inquiùte pas je saurai me taire
Je dirais mĂȘme que je suis fier
D’ĂȘtre pour toi ton homme
À tout faire, tout faire

Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
Je n’aurais jamais cru autant, autant
Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
J’arrive à me demander
M’aurais-tu ensorcelĂ©

Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
Je n’aurais jamais cru autant
Tu m’as manquĂ© tell’ment, tell’ment
J’arrive à me demander

 
Publié par 22137 2 3 6 le 17 décembre 2020, 07:16.
Marcher Dans Le Sable (2000)
Compositeurs : GĂ©rald De Palmas
Auteurs : GĂ©rald De Palmas
Chanteurs : GĂ©rald De Palmas

Voir la vidéo de «Tellement»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000