Facebook

 

Paroles de la chanson «Voyage» par Stephan Eicher

Sans hésiter
Sans un regard
Sans une parole
Sans rien laisser prévoir
Le dos tourné
Au vent du soir
Se demander s’il n’est pas dĂ©jĂ  trop tard
Sans illusions
Sans désespoir
Sans transition
Passer du blanc au noir
Col relevé
Plus personne Ă  croire
Tant le ciel brille
Tant le silence Ă©gare

Tous tes amis
Diront de moi
Que j’étais ci
Que j’étais ça
Mais garde-moi
Dans ta mémoire
Laisse-moi entrer sur son si blanc territoire
Seul dans les rues
Je marcherai
Seul dans un lit
Je m’endormirai
À l’occasion
Je contemplerai
L’or des saisons, le cƓur noir des forĂȘts

Sous les horaires
Sous les départs
Dorment des hommes
Qui ne vont plus nulle part
Et j’ai beau ĂȘtre seul
J’ai beau ne plus t’avoir
Je ne me sens pas au bord du désespoir
Car je suis un grain
Je suis une poussiĂšre
Je suis en train
D’inventer une priùre
Je bénis les gares
Je bénis mes frÚres
Et je sens que mes blessures se referment


Car je suis un grain
Je suis une priĂšre
Et le chagrin
Retourne Ă  la poussiĂšre
Car je suis un grain
Je suis une priĂšre
Et j’efface mon nom des
Portes de l’enfer

 
Publié par 21962 2 3 6 le 20 janvier 2021, 07:44.
Eldorado (2007)
Compositeurs : Stephan Eicher
Chanteurs : Stephan Eicher
Auteurs : Philippe Djian
Albums : Eldorado

Voir la vidéo de «Voyage»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000