Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Quatre Saisons - Avant De Voir Ses Yeux : Le Printemps» par Richard Gotainer

Je n’entrevis que des dentelles
Des jambes et du cheveu
Je sus qu’elle Ă©tait la plus belle
Avant de voir ses yeux.

Puis il y eu ce courant d’air
Moi je suis innocent
Si j’ai presque vu son derriùre
C’est la faute du vent.

C’est de la faute au courants d’air
Cerisier rose et pommier blanc
Si j’ai presque vu son derriùre
C’est de la faute au printemps.

Une robe à fleur imprimée
Et deux grands anneaux d’or
Ça semblait facile à îter
Je m’en souviens encore

Lorsque une giboulée soudain
Lui causa du souci
Je fus trĂšs nul en baratin
Mais fort en parapluie.

Roucoucou Roucoucou
Le parapluie fait la roue
Le lapin, lui, batifole
Et la lapine itou.

Puis le soleil comme un yoyo
Revint a vive allure
J’ai proposĂ© un diabolo
J’ai fait ça, je le jure.

Quand nos genoux se sont frÎlés
La je suis innocent
Si j’ai bĂ©bĂ©gagayĂ©yĂ©
C’est a cause du temps.

Elle, elle Ă©tait fleur d’aubĂ©pine
Et moi le ver luisant
Je louchais sur ses Ă©tamines
Avec la langue qui pend.

Puis quelque chose tout Ă  coup
A fait drelin drelin
Si j’ai hurlĂ© comme un vieux loup
Moi, je n’y suis pour rien.

Comme il est doux le guilledou
Cerisier rose et pommier blanc
You you les petits canaillous
Au cul la belle c’est le printemps
Au cul la belle c’est le printemps.

Je n’entrevis que des dentelles
Des jambes et du cheveu
Je sus qu’elle Ă©tait la plus belle
Avant de voir ses yeux.

 
Publié par 17986 2 3 6 le 7 février 2021, 07:15.
Chants Zazous
Compositeurs : Claude Engel
Auteurs : Richard Gotainer
Chanteurs : Richard Gotainer
Albums : Chants Zazous

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000