Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Quatre Saisons - La Photo Qui Jaunit : L'automne» par Richard Gotainer

Il devait flotter derriĂšre nous
Une odeur de café au lait
On partait faire dans la forĂȘt
Un tour de bottes en caoutchouc.

On aurait dit deux amoureux
Sur le sentier du champignon
Un vieux clébard, le poil miteux
Remuait la queue sur nos talons.

LĂ©ger crochet jusqu’à l’étang
Pour jeter des cailloux dans l’eau
Un raccourci plein de tournants
Vers le petit bistrot.

Je poussais du pied les marrons
Et toi tu semblais avoir froid
Il pleuviotait, on parlait pas
On s’emmerdait à l’unisson.

Jamais d’accord de toutes façons
Nous nous étions déjà tout dit
DĂ©jĂ  tout dit, tout dit, tout dit
DĂ©jĂ  tout dit, tout dit, tout dit, tout dit
Et puis parler ça fait du bruit
Quand l’un dit oui et l’autre non.

Il devait flotter derriĂšre nous
Une odeur de café au lait
On partait faire dans la forĂȘt
Un tour de bottes en caoutchouc.

C’était le matin d’un lundi
Nous avons vu des feuilles tomber
Et comme un monsieur qui s’ennuie
Le chien s’est dĂ©binĂ©.

T’étais transie, j’étais trempĂ©
On Ă©tait loin de la maison
Les yeux le long du bas cÎté
Chacun pensait Ă  ses chaussons.

Jour aprùs jour, c’est monotone
Je vois ta photo qui jaunit
Photo qui jaunit, ta photo qui jaunit
Photo qui jaunit, ta photo qui jaunit
La feuille morte fait de l’automne
La saison des mélancolies
La feuille morte fait de l’automne
La saison des mélancolies.

Il pleuviotait, on parlait pas
On s’emmerdait à l’unisson.

 
Publié par 17986 2 3 6 le 7 février 2021, 07:23.
Chants Zazous
Compositeurs : Claude Engel
Auteurs : Richard Gotainer
Chanteurs : Richard Gotainer
Albums : Chants Zazous

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000