Facebook

 

Paroles de la chanson «Le Long De La Jetée» par Jean-Patrick Capdevielle

Ce soir, c'est l' jour de la parade
C'est Ă©crit dans l' reflet des vitrines
Pablo vient guetter l'esplanade
Rouge comme un mégot d' blonde platine
Avec ses martyrs en promenade
Qui crachent leurs dents devant l'usine
Et ses filles en d'ssous des arcades
Qui s'imaginent toutes
Que leur jour viendra

Le long de la jetée
Personne prend l' deuil quand on t'emmĂšne
Le long de la jetée
T'as qu' ton orgueil et puis ta peine
Vaudrait mieux rester d'bout cette fois tant qu' t'as d' la

veine
Va falloir guetter sous la pluie
Va falloir courir seul sans bruit
Va falloir chercher si longtemps
Pour trouver l'autre bout d' la nuit

Au d'ssus d' la plage, la brume se lĂšve
DerriĂšre ses lumiĂšres et ses rĂȘves
La ville se réveille,
Cachés dans l' fond d' leur lit de doute
Sans bruit, les amants d' la déroute
Entonnent leurs priĂšres
Toutes les sirĂšnes de la police
Viennent découper des précipices
Au creux d' leur sommeil

PrĂšs d'une Ă©glise de sable
Abandonnée dans la nuit,

Pablo s'est allongé
La plage est dev'nue rouge
Le long de la jetée.

 
Publié par 57283 4 4 7 le 26 février 2021, 07:50.
Le Long De La Jetée

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000