Facebook

 

Paroles de la chanson «OĂč Je Vis» par Jean-Louis Aubert

Je vis Ă  l'heure dans le coeur
D'une montre arrĂȘtĂ©e
Le temps s'est envolé
A cessé de couler
Les jours passent comme de l'eau
À mes pieds, immobiles
De grandes roues dentelées
Semblent me regarder

L'amour
Suit son cours
Et le cours de ce jour est
Le maĂźtre a dit "Aimez"

La riviĂšre chante quand je chante
La nuit va s'allonger
Au fond de la vallée
OĂč le jour l'a quittĂ©
Des lions dorment Ă  mes pieds
PrÚs du feu, allongés
PrĂšs d'un loup solitaire
Qu'ils aiment comme un frĂšre

L'amour
Suit son cours
Et le cours Ă  ce jour est
Le maĂźtre dit "Respirez"

Au loin ils passent des trains
Qui jamais ne m'emmĂšnent
Dans la gare oubliée
La vie, les souvenirs
En vain chante ce train
Et je sais oĂč il mĂšne
Dans la gare désertée
Chante un autre avenir

L'amour
Suit son cours
Et le cours Ă  ce jour est
Le maĂźtre a dit "Restez"

Les saules coulent des branches
Qui doucement se penchent
Sous les lueurs du ciel
Tendrement reflétées
Ici parfois une rose
Semble dire quelque chose
De chuchoter au coeur
Mais seulement quand elle ose
Pas besoin d'autre chose
Quand se taisent ecchymoses
Ne pense plus Ă  ces choses
C'est lĂ  que tu te poses

Ton voyage
T'alourdit
Oiseau du paradis
Et le cours d'aujourd'hui c'est
"Va donc la retrouver"
"Va donc la retrouver"
"Va la retrouver"
"Va la retrouver"

 
Publié par 11797 1 3 5 le 19 mars 2021, 08:55.
Refuge
Chanteurs : Jean-Louis Aubert
Albums : Refuge

Voir la vidĂ©o de «OĂč Je Vis»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000