Facebook

 

Paroles de la chanson «Le Labyrinthe» par Yves Duteil

L'air de rien, tu te révoltes
Et tu remets tout en question
Tes vingt ans, tu les récoltes
Comme on fait une moisson
Dans ton cƓur le labyrinthe, s'est fait malgrĂ© toi
Tu t'y perds depuis longtemps déjà

L'air de rien, tu vis des autres
Et les autres n'en savent rien
Tu deviens le grand apĂŽtre
D'idées dont tu as besoin
Dans ton cƓur le labyrinthe, continue sa voie
Tu t'y perds depuis longtemps déjà

La tendresse qu'on te donne
Tu veux la donner aussi
Mais lorsque l'on te abandonne
Tu n'as pas perdu la vie

Mais l'air de rien, avec réserves
Tu te donnes Ă  qui te veux
Tu regardes, et l'on te observe
Quand tu parles avec les yeux
Dans ton cƓur le labyrinthe, se transforme aux larmes
Tu t'y perds depuis longtemps déjà

L'air de rien, tu la découvres
Et elle remet tout en question
Tu la perds, tu la retrouves
Mais quand finit la chanson
Dans ton cƓur le labyrinthe, resserre un trĂ©sor
Tu t'y perdras bien longtemps encore
Tu t'y perdras bien longtemps encore
Tu t'y perdras bien longtemps encore

 
Publié par 56788 4 4 7 le 29 mars 2021, 06:50.
J'attends / Les Batignolles / Dans Les Jardins Des Baladins
Chanteurs : Yves Duteil

Voir la vidéo de «Le Labyrinthe»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000