Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Hirvoudoù» par Tri Yann

Penaos oc'h-c'hwi ker kaer gwisket
Pourquoi êtes-vous si bien parés
Traonienn ha prad leun a vleunioù
vallées et champs couverts de fleurs
Penaos e kanit, laboused,
pourquoi chantez-vous, oiseaux
Tre ma 'maon-me o skuilh daeroù?
Pendant que je verse des larmes ?
Ho kanaouennoù dudius
Vos chansons me rendent heureux
Va c'halon baour din a ranno
Et elles me brisent le coeur
'N ur gomz eus un amzer eürus
En évoquant un temps heureux
Ha ne deuio biken en-dro!
Qui ne reviendra jamais !

Da c'houloù-deiz 'vel d'abardaez
De l'aube jusqu'au soir
Me 'garje mont war ribl ar stêr
J'aimerais tant aller au bord de la rivière
'N ur vouskanañ va c'harantez
En chantonnant mon amour
'Vel an eostig, an alc'houeder
Comme font le roitelet ou l'alouette
Dindan ar gwez, laouen bepred,
Sous les arbres, toujours joyeux
E kutuilhen bleunioù dispar ;
Je cueillerais des fleurs sans pareilles ;
Siwazh, setu-me dilezet
Hélas ! me voilà abandonné
Ha rannet holl gant ar glac'har !
Et tout brisé par le chagrin !

 
Publié par 55437 4 4 7 le 10 mai 2021, 07:40.
Dix Ans, Dix Filles
Chanteurs : Tri Yann

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000