Facebook

 

Paroles de la chanson «Américaine» par Philippe Katerine

Elle est américaine et elle porte des habits chinois
C’est la premiùre fois qu’ j’ la vois comme ça
Mais qu’est-c’ qu’elle cherche à dire
Qu’est-c’ qu’elle cherche à prouver
Qu’est-c’ qu’elle cherche à faire
J’ai vraiment envie d’ la baiser
Mais j’le ferai pas parce que j’suis un idiot et qu’elle en a rien à foutre
Quelle idiote
Quelle petite conne
Qu’est-ce que j’ fais ici
Quel idiot
Quel type sympathique je suis

Je m’en vais
J’ prends un taxi sur le boul’vard
Il s’arrĂȘte rue d’ ClĂ©ry, et je marche jusqu’à la rue d’Alexandrie
J’ai envie d’écouter un disque en rentrant
Sonny Rollins, un truc comme ça
Une vieille merde des années 70
En buvant un verre
Quel type sympathique je suis
Quel type sympathique je suis
Quel type sympathique je suis
Ouais

Maint’nant la fenĂȘtre est grande ouverte
Et Paris est une ville formidable oĂč les gens crĂšvent, partout
Paris est une ville formidable oĂč les gens crĂšvent
Vieille folle

5 litres de sang qui circulent dans mes veines
Tous les jours
24 heures sur 24
Non stop
Et j’ l’entends qui coule
Qui se presse
Et qui cherche l’ouverture
J’ f’rais mieux d’aller dormir maint’nant
Dormir

 
Publié par 29396 2 4 6 le 16 juillet 2021, 07:52.
Les Créatures (1999)
Compositeurs : Philippe Katerine
Auteurs : Philippe Katerine
Chanteurs : Philippe Katerine

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000