Facebook

 

Paroles de la chanson ¬ęN'appartiens Jamais.¬Ľ par Bernard Lavilliers

Fleur carnivore d'aéroport
Bijou fragile roule et rutile
O√Ļ sont tes ailes pour le futur ?
Si tu choisis d'enfanter la démesure

N'appartiens jamais à personne
N'appartiens jamais, n'appartiens jamais
N'appartiens jamais à personne

Des étagères pour les idées
Un vieil enfer à réchauffer
La femme objet dans la baignoire
Et la misère au Brown Sugar
Fleur carnivore d'aéroport
Bijou fragile roule et rutile
O√Ļ sont tes ailes pour le futur ?
Si tu choisis d'enfanter la démesure

N'appartiens jamais à personne
N'appartiens jamais, n'appartiens jamais
N'appartiens jamais à personne

Des étagères pour les idées
Un vieil enfer à réchauffer
La femme objet dans la baignoire
Et la misère au Brown Sugar

Le lit est froid un vrai poignard
C'est le parking du désespoir
Le ciel est bleu comme en enfer
Sur Las Vegas dans le désert

Mais...

N'appartiens jamais à personne
N'appartiens jamais, n'appartiens jamais
N'appartiens jamais à personne

Les lumières jaunes de notre zone
Sentent l'ozone et la mer
Les tueurs p√Ęles de l'arri√®re salle
Vont te parler en plein air

Dealers de mots et de boussoles
D'idées usées par la racole
Castreurs séniles aux ongles noirs
Tout se bouscule dans l'entonnoir

Les soirs craquants o√Ļ tu h√©sites
Entre la marge et sa limite
Quand tu es là contre sa peau
Bien à l'abri dans tes yeux clos

Ils vont te braquer au bout du voyage
Si t'es encore vivant, pour refermer la cage
Ne signe pas la carte et flambe les dollars
Sinon tu n'es plus rien desséché, dérisoire !

Tu ne veux pas te vendre, alors tu meurs !
On te bouffera de l'intérieur
Sois une flèche en altitude !
Un baiser dans la solitude

Mais...

N'appartiens jamais à personne
N'appartiens jamais, n'appartiens jamais
N'appartiens jamais à personne
Le lit est froid un vrai poignard
C'est le parking du désespoir
Le ciel est bleu comme en enfer
Sur Las Vegas dans le désert

Mais...

N'appartiens jamais à personne
N'appartiens jamais, n'appartiens jamais
N'appartiens jamais à personne

Les lumières jaunes de notre zone
Sentent l'ozone et la mer
Les tueurs p√Ęles de l'arri√®re salle
Vont te parler en plein air

Dealers de mots et de boussoles
D'idées usées par la racole
Castreurs séniles aux ongles noirs
Tout se bouscule dans l'entonnoir

Les soirs craquants o√Ļ tu h√©sites
Entre la marge et sa limite
Quand tu es là contre sa peau
Bien à l'abri dans tes yeux clos

Ils vont te braquer au bout du voyage
Si t'es encore vivant, pour refermer la cage
Ne signe pas la carte et flambe les dollars
Sinon tu n'es plus rien desséché, dérisoire !

Tu ne veux pas te vendre, alors tu meurs !
On te bouffera de l'intérieur
Sois une flèche en altitude !
Un baiser dans la solitude

Mais...

N'appartiens jamais à personne
N'appartiens jamais, n'appartiens jamais
N'appartiens jamais à personne

 
Publié par 66226 4 4 7 le 22 septembre 2021, 07:13.
15e Round
Chanteurs : Bernard Lavilliers
Albums : 15e Round

Voir la vid√©o de ¬ęN'appartiens Jamais.¬Ľ

Dire ¬ęmerci¬Ľ pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000