Facebook

 

Paroles de la chanson «Sous Marine» par La Blanche

Je regarde les yeux de Marine,
Plonger dans l’eau effervescente
Et je commence ma descente
Au fond de son verre d’aspirine.

Entre les bulles d’oxygùne,
Je suis un homme submarine
Qui vogue de plus en plus belle,
Je suis un homme submarine.

Je vois un récif de corail
Rouge sang comme les lĂšvres de Carmen
Ses carmines aréoles et ses dents
Sont des perles fines dont l’orient brille
Sur les Ă©cailles des poissons-lune
Baigné par le soir tropical
Qui tombe sur les eaux des lagunes
Je devine Anne au loin qui danse
Dans la moiteur entre les palmes
Dans le tourbillon incertain des lucioles
Au large d’une cîte orientale
Mes yeux sont des mains libertines
Qui caressent les flancs de Coline
Nonchalante, à fleur d’eau,
Couchée entre les ßles.
C’est dans un bar de loups de mer
Que je retrouve Emmanuelle
- Attablée solitaire ;
Son souffle chaud qui se dessine
Sur le cristal d’un verre de gin.

Je reviens à Marine, l’air absente,
Qui fixe sa médecine effervescente
Et je retourne à ma descente – aux envers
De son verre d’aspirine.

Entre les bulles d’oxygùne,
Je suis un homme submarine
Qui vogue de plus en plus belle,
Je suis un homme submarine.

Croisant d’atoll en archipel,
Je relĂąche dans quelque lagon calme,
Dont les eaux vertes me rapellent
Les larmes des yeux d’Emeralde.
Je me souviens d’amours volcanes :
Cendrine sous la cendre – repose
Parmi la lave encore brĂ»lante – coulĂ©e
Telle l’épave du bateau fantĂŽme.
Voguant parmi les vagues Ă  lame de fond,
Parmi les poissons clown
En papier glacé au mur du living-room,
Parmi les dauphins de Delphine,
Moi je songe à d’autres abümes,
D’autres cavernes sous Marine ;
Chaleurs humides, pluies torridiennes
Et la moiteur du gulf-stream

Et je vois les yeux de Marine,
Son regard clair d’aigue-terrienne,
PlongĂ© dans le verre d’aspirine
OĂč crĂšvent les bulles d’oxygĂšne.

 
Publié par 30832 2 4 6 le 25 septembre 2021, 08:33.
Michel Rocard
Albums : Michel Rocard

Voir la vidéo de «Sous Marine»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000