Facebook

 

Paroles de la chanson «Le Premier Jour» par La Blanche

Tout seul Ă  la fenĂȘtre,
Je ne fais que guetter.
Sur la ville douillette,
La pluie s’est obstinĂ©e.
La chambre oĂč nous vivions
A l’air abasourdi.
Tout a l’air sale et con
Depuis que t’ es partie.

Le téléphone
Ne sonne toujours pas
Et je soupçonne
Que tu ne reviendras pas.

Comment est-il possible
D’ĂȘtre si peu de chose ?
De n’ĂȘtre plus qu’un vide
Que plus rien ne repose ?
Comment ne plus t’attendre,
Étouffer ton absence ?
Dissoudre cette chambre
OĂč hurle le silence ?

Le téléphone
Ne sonne toujours pas
Et je soupçonne
Que tu ne reviendras pas.

L’armoire à pharmacie
Me chante une berceuse
Qui parle de whisky,
D’amour et de faucheuse
Et dans un champ de blé,
Bleu, oĂč le vent frissonne
Je vais le cƓur lĂ©ger
OĂč je n’attends personne.

Le téléphone
Ne sonne toujours pas
Et je soupçonne
Que tu ne reviendras pas.

Le téléphone
Ne sonne toujours pas
Et je soupçonne
Que tu ne reviendras...

 
Publié par 24388 2 3 6 le 7 octobre 2021, 06:44.
Imbécile Heureux
Compositeurs : Pedro Camarasa
Auteurs : Eric La Blanche
Chanteurs : Eric La Blanche, La Blanche

Voir la vidéo de «Le Premier Jour»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000