Facebook

 

Paroles de la chanson «De Feu et d'Acier» par Véhémence

Une Ă©tincelle, une escarbille
Un souffle, une flamme brille

Les charbons, sont rougis
Et le soufflet, grince et mugit
Dans le creuset, le feu et le fer
Se marient, et s’ouvre un cratùre

L’air dans le feu, le ciel embrasĂ©
L’acier sur le feu, et le feu sur l’acier
Une lave jaunie, dans une gorge coulée
Une ébauche entamée, une ùme préparée

Le marteau et l’enclume, le bras et le poignet,
Coups sur coups, mille fois répétés
Le regard du maütre, et le chant de l’acier
Epée enchantée, Lame enflammée

L’arme encore rouge, chante sous le marteau
Danse dans le charbon, et plonge dans l’eau

La forme est donnée, et brille dans le soir,
Bien équilibrée, née des Arts Noirs

Gravée, une garde : pour la couronner
Et un bain de sang : pour la baptiser

Avec pour parents
L’Acier sacrĂ© et le feu brĂ»lant
J’aurai pour descendants
Les mes prises, de douleur chantant

 
Publié par 69281 4 4 7 le 27 janvier 2022 à 7h11.
Ordalies
Chanteurs : Véhémence
Albums : Ordalies

Voir la vidéo de «De Feu et d'Acier»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000