Facebook

 

Paroles de la chanson «Sang Et Nuit» par Les Négresses Vertes

Excusez-moi mesdames messieurs les lois
De la nature trop belle et trop dure
Je n’ai pas de savoir vivre
Ni mĂȘme l’étrange peur de mourir
Il n’y a pas de politic
Pour mois l’insect
C’est mon sens critic
Qui m’infecte
Mais comme un emp’reur
J’ai l’Ɠil vif et moqueur
Et pourquoi pas
Je ris d’ mon mal de foie

Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau
Dans laquelle moi je vis
Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau
Dans laquelle moi je vis :
Argonate cephallotorax blues

Pourquoi le cacher
Ma toile est un piĂšge
Qui fait peur aux enfants
On dit qu’ je pique
Les bonnes gens
Si je suis cruel
Sacramental de sacrilĂšge
Je suis l’opprimĂ©
Qu’aurait tant aimĂ©
Avoir des ailes
La douceur d’une coccinelle
MĂȘme les crapauds n’osent pas me croquer
On ne prend plaisir
Qu’à m’écraser

Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau
Dans laquelle moi je vis
Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau
Dans laquelle moi je vis

En sursis sans sursauts
Sans sursauts endurcis

Du haut d’ la cuticule
PiquĂ© d’ la tarentule
Dieux qu’elle est belle
Diaboliqu’ment femelle
Mais quand j’avance
V’la qu’elle recule
Comment veut elle
Que l’on copule
J’entends grincer
Ses mandibules
Ha quel stratĂšge
Sacramental de sacrilĂšge
L’amour bat son fort
Puis elle me dévore
Et pourquoi pas
Madame est nécrophore

Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau dans laquelle
Moi je vis
Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau
Dans laquelle moi je vis
Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau dans laquelle
Moi je vis
Sang et nuit sont les couleurs
De cette peau
Dans laquelle moi je vis

En sursis sans sursauts
Sans sursauts endurcis

Argonate !!
Cephallo-thorax
Blues !...

 
Publié par 36581 4 4 6 le 23 février 2022 à 7h36.
Famille Nombreuse

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000