Facebook

 

Paroles Straïka D, chansons et traductions

Straïka D
0 0

Biographie de Straïka D

N├ę en 1978, Straika va vite comprendre que le Reggae est fait pour lui. De f├¬tes de quartier en sound-system, il est influenc├ę d├Ęs le plus jeune ├óge par des artistes comme Bob Marley et Jimmy Cliff. Il fonde son premier crew : Yich Madinina avec ses potes Aziz, Yaris et General Steechie.
Le crew pose ses premiers sons ┬ź Trop de Makrel ┬╗ et ┬ź Fann Ruff ┬╗. Puis il encha├«ne en interpr├ętant deux duos avec Yaris : ┬ź Que demande le peuple ┬╗ et ┬ź Mizik ┬╗.Il rejoint ensuite Indie-K, un collectif de deejays, au sein duquel il commence ├á se faire conna├«tre du plus grand nombre gr├óce aux apparitions live du crew. Ses apparitions sur quelques compilations, ┬ź Biwa ┬╗ notamment, contribuent ├á augmenter sa popularit├ęÔÇŽ
Il rencontre alors Doc Gyn├ęco qui le signe sur son label, Doc Communication, mais malheureusement lÔÇÖalbum tant attendu ne sortira pas. Mais Straika D ne l├óche pas lÔÇÖaffaire et continue ├á appara├«tre en sound-system.pour le bonheur de tous les Massives. CÔÇÖest quÔÇÖavec des titres comme ┬ź Hold Up ┬╗, ┬ź An mission nou y├ę ┬╗, ┬ź Que des couleurs ┬╗, ┬ź Eternel ┬╗ ou encore ┬ź La rel├Ęve ┬╗, lÔÇÖartiste a tout pour mash up les dancefloors.
Citons ├ęgalement les featurings avec Janik, du Groovin Sound System, Daddy Mory, Typical F├ęf├ę ou Tiwony du champion sound : BlackWarrel.
Il participe ├ęgalement ├á toutes les derni├Ęres compilations comme celles du Mek it Happen : ┬ź Savage Riddim ┬╗ et ┬ź Stranger Riddim ┬╗ avec le wicked ┬ź Aide-toi dÔÇÖabord ┬╗, ou Gwadajah 2 avec les titres ┬ź Destination ┬╗, ┬ź Contre le mal ┬╗ et ┬ź LÔÇÖavenir de lÔÇÖhomme ┬╗

 
Dire ┬źmerci┬╗ pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caract├Ęres restants : 1000