Facebook

 

Paroles Christoph W. GlĂŒck, chansons et traductions

Christoph W. GlĂŒck
0 0

Biographie de Christoph W. GlĂŒck

Christoph Willibald Ritter von Gluck (né le 2 juillet 1714 à Erasbach, BaviÚre et décédé le 15 novembre 1787 à Vienne, Autriche) est un compositeur allemand.
DĂšs son plus jeune Ăąge, il montre des dispositions pour la musique. À Kreibitz, il suit ses premiĂšres leçons de musique et apprend le violon. Son pĂšre prĂ©fĂ©rant qu'il prenne sa succession ne l'encourage pas. Il apprend alors seul la guimbarde et vers 1730, il dĂ©cide de quitter le foyer familial et parcourt le pays gagnant sa vie en chantant et en jouant de la guimbarde. Il entre au service du prince Lobkowitz en 1736. À Vienne, l'empereur Charles VI impose son goĂ»t pour l'opera seria italien, Gluck dĂ©cide donc en 1736 de se rendre en Italie afin de se perfectionner dans ce domaine. Il fait ainsi jouer son premier opĂ©ra Artaserse (ArtaxerxĂšs) Ă  Milan le 26 dĂ©cembre 1741 et d'autres se succĂšderont. Il reste en Italie jusqu'en 1745 oĂč il part pour Londres. À la fin de l'annĂ©e 1746, il quitte l'Angleterre et retourne en Allemagne. Il se fait engager dans la troupe ambulante d'opĂ©ra italien des frĂšres Mingotti. Vers la fin de l'annĂ©e 1749, Ă  Prague, il quitte la troupe des Mingotti pour se faire engager dans celle du nouveau directeur du thĂ©Ăątre de cette ville : J. B. Locatelli. À la fin de l'annĂ©e 1752, il revient Ă  Vienne et s'y installe dĂ©finitivement. Le 24 septembre 1754, grĂące Ă  l'appui de son protecteur, est crĂ©Ă© au chĂąteau de Schlosshof son opĂ©ra-sĂ©rĂ©nade Le Cinesi (Les Chinoises). L'Ɠuvre sĂ©duit l'empereur François Ier qui en ordonne la reprise l'annĂ©e suivante au Burgtheater oĂč elle connaĂźt le succĂšs. Ce succĂšs marque la carriĂšre du musicien. En 1764 il donne un opĂ©ra-comique, La Rencontre imprĂ©vue, puis deux ballets, et snsuite deux nouveaux opĂ©ras, Alceste (1767) et Paride ed Elena 1770. Il est Ă©galement professeur de clavecin de l’archiduchesse d’Autriche Marie-Antoinette, future reine de France. En 1774, il arrive Ă  Paris oĂč il dĂ©cide d'appliquer sa rĂ©forme Ă  l'opĂ©ra français et, en 1774, donne IphigĂ©nie en Aulide qui remporte un grand succĂšs. Pourtant en 1779 la crĂ©ation de Echo et Narcisse se solde par un Ă©chec. il quitte alors dĂ©finitivement la capitale française. Il meurt en 1787 Ă  Vienne.

 
Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000