Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Hotel California» par Eagles

On a dark desert highway
Sur une sombre route du désert
Cool wind in my hair
Un vent frais passe dans mes cheveux
Warm smell of colitas (1)
La senteur tiède des colitas
Rising up through the air
S'élevant dans l'atmosphère
Up ahead in the distance
Devant, plus loin
I saw a shimmering light
J'aperçus une lumière vacillante
My head grew heavy, and my sight grew dim
Ma tête devint lourde et ma vue s'obscurcit
I had to stop for the night
Je dus m'arrêter pour la nuit
There she stood in the doorway
Elle se tenait debout dans l'encadrement de la porte
I heard the mission bell
J'entendis la cloche de l'église
And I was thinking to myself
Et je pensais en mon for intérieur
This could be Heaven or this could be Hell
Ça pourrait être le paradis comme ça pourrait être l'enfer
Then she lit up a candle
Puis elle alluma une chandelle
And she showed me the way
Et me montra le chemin
There were voices down the corridor
Il y avait des voix au fond du couloir
I thought I heard them say
Il me sembla les entendre dire

Welcome to the Hotel California
Bienvenue à l'Hôtel California
Such a lovely place
Quel endroit délicieux
Such a lovely face
Quel visage ravissant
Plenty of room at the Hotel California
Il y a plein de place à l'Hôtel California
Any time of year
Tout au long de l'année
You can find it here
Vous pouvez en trouver ici

Her mind is Tiffany-twisted, (2)
Son esprit est perverti par Tiffany
she got the Mercedes bends (3)
Elle a les courbes d'une Mercedes
She's got a lot of pretty, pretty boys
Elle a plein de très, très beaux mecs
That she calls friends
Qu'elle appelle ses amis
How they dance in the courtyard
Comme ils dansent dans la cour
Sweet summer sweat
Douce sueur estivale
Some dance to remember
Certains dansent pour se souvenir
Some dance to forget
D'autres pour oublier
So I called up the Captain
Alors j'ai appelé le Capitaine
Please bring me my wine
Apportez-moi mon vin s'il vous plait
He said
Il m'a répondu
We haven't had that spirit here since 1969
Nous n'avons plus cet alcool depuis 1969
And still those voices are calling from far away
Et toujours ces voix qui m'appellent de loin
Wake you up in the middle of the night
Qui te réveillent au milieu de la nuit
Just to hear them say
Juste pour les entendre dire

Welcome to the Hotel California
Bienvenue à l'Hôtel California
Such a lovely place
Quel endroit délicieux
Such a lovely face
Quel visage ravissant
They're livin' it up at the Hotel California
Ils font la noce à l'Hôtel California
What a nice surprise
Quelle agréable surprise
Bring your alibies
Présente tes bonnes raisons

Mirrors on the ceiling
Il y a des miroirs au plafond
Pink champagne on ice
Le champagne rose dans la glace
And she said
Et elle dit
We are all just prisoners here
Nous ne sommes tous ici que des prisonniers volontaires
Of our own device
De nos propres désirs matériels
And in the master's chambers
Et dans les chambres des maîtres d'hôtel
They gathered for the feast
Ils se réunirent pour le festin
They stab it with their steely knives
Ils la piquent avec leurs couteaux d'acier
But they just can't kill the beast
Mais ils ne peuvent tout simplement pas tuer la bête
Last thing I remember
La dernière chose dont je me souviens
I was running for the door
Je courais en direction de la porte
I had to find the passage back to the place I was before
Je devais trouver le chemin du retour vers l'endroit où j'étais avant
Relax said the nightman
Reste calme me dit un gardien de nuit
We are programmed to receive
Nous sommes programmés pour accueillir
You can check out any time you like
Tu peux régler ta note quand tu veux
But you can never leave
Mais tu ne pourras jamais partir

__________
Chanson écrite par Glenn Frey et Don Henley
En 2007 au London Daily Mail, Don Henley a déclaré:
"Some of the wilder interpretations of that song have been amazing. It was really about the excesses of American culture and certain girls we knew. But it was also about the uneasy balance between art and commerce."
"Certaines des interprétations dingues de cette chanson ont été incroyables. Elle parlait réellement des excès de la culture américaine et de certaines filles que nous connaissions. Mais ça parlait aussi de l'équilibre précaire entre l'art et le commerce."
Ou encore
"As you're driving in Los Angeles at night, you can see the glow of the energy and the lights of Hollywood and Los Angeles for 100 miles out in the desert. And on the horizon, as you're driving in, all of these images start coming into your mind of the propaganda and advertisement you've experienced about California. In other words, the movie stars, the stars on Hollywood Boulevard, the beaches, bikinis, palm trees, all those images that you see and that people think of when they think of California start running through your mind. You're anticipating that. That's all you know of California."
"Lorsque vous conduisez la nuit à Los Angeles, vous pouvez voir la lueur de l'énergie et les lumières d'Hollywood et Los Angeles à 100 miles dans le désert. Et à l'horizon, quand vous êtes au volant, toutes ces images commencent à vous venir en tête sur la propagande et la publicité que vous avez connu en Californie. En d'autres termes, les stars de cinéma, les étoiles sur Hollywood Boulevard, les plages, les bikinis, les palmiers, toutes ces images que vous voyez et auxquelles les gens pensent quand ils pensent à la Californie commencent à traverser votre esprit. Vous anticipez cela. Voilà tout ce que vous connaissez de la Californie. "
“We were all middle class kids from the Midwest," Henley said. "'Hotel California' was our interpretation of the high life in L.A.”
"Nous étions tous des enfants de la classe moyenne du Midwest", a déclaré Henley. 'Hotel California' était notre interprétation de la vie à L.A."
___________
(1) Don Felder: "The colitas is a plant that grows in the desert that blooms at night, and it has this kind of pungent, almost funky smell. Don Henley came up with a lot of the lyrics for that song, and he came up with colitas."
"Le colitas est une plante qui pousse dans le désert et qui fleurit la nuit, et il a ce genre d'odeur piquante, presque funky. Don Henley a ramené beaucoup de paroles pour cette chanson, et il est venu avec des colitas."
___________
Explications de Jean-paul Mandin

(2) Tiffany & Co, entreprise surtout spécialisée dans la bijouterie de luxe et dont le siège est à New York
(3) Les paroles de la chanson accompagnaient l'album. Certains auditeurs pensaient que la phrase "She's got the Mercedes Bends" (Elle a des courbes de Mercedes) était une faute d'orthographe de 'Mercedes Benz', ne réalisant pas que la réplique était un jeu de mots.

 
Publié par 5344 2 2 4 le 30 juin 2003, 21:06.
Hotel California (1976)
Chanteurs : Eagles

Voir la vidéo de «Hotel California»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

<< Page 25/25
J_0_j_0 Il y a 11 mois à 23:33
5182 2 2 3 J_0_j_0 Remarque : check out qui signifie bien "régler la note" est aussi utilisé pour dire "mourir" (comme un français pourrait employer "solde de tous comptes")
Dans cette chanson, j'entends plutôt ce sens la de "check out"...
Skipper7159 Il y a 8 mois à 18:38
103 2 Skipper7159 "On a dark desert highway" se traduit par : "Sur une route (nationale) du désert" ", et bien nom. La bonne traduction c'est "Sur l'autoroute noir(ruban d'asphalte) du désert"
"Up ahead in the distance" est plutôt "plus loin à une certaine distance" et non pas "Au loin" qui est vraiment réducteur.
"Cool wind in my hair"
Un vent léger passe dans mes cheveux

et ainsi de suite. Gardons la poésie de cette chanson et ne traduisons pas comme des bœufs svp
Billenplum Il y a 1 mois à 17:44
12403 3 4 7 Billenplum We are all just prisonners here of our own device:
Déformation de l'expression anglaise "to our own devices" qui se traduit par "livrés à nous-mêmes", ou "de notre plein gré".
Mais alors la phrase aurait été : We are all just prisonners here TO our own deviceS. Or " prisonners OF our own device "introduit aussi un élément supplémentaire avec ce OF: prisonniers DE quelquechose, qui n'est pas uniquement de leur volonté (TO our devices) mais d'un instrument (OF our device, objet matériel).
Le sens de cette tournure complexe est donc: "Nous ne sommes tous ici que des prisonniers volontaires de nos propres désirs matériels."
On suit l'idée exprimée dans ce couplet avec l'esprit obsédé par Tiffany, et les courbes de Mercedes, encore un double sens ici, bends, "des courbes" mais aussi "des penchants" pour Mercedes. Le goût du luxe, des bijoux, des belles voitures et du champagne rose, voilà ce qui les a emprisonné, une
Radigam Il y a 1 mois à 14:11
1 Radigam n'oublions pas que cette chanson est une allégorie du piège de la drogue, dans laquelle on rentre de son plein gré (enfin.. presque) et dont on ne sort pas. Pensez à cela dans chaque ligne du texte. Par exemple le premier vers peut être compris comme "sur cette trajectoire de vie (de m...) qui ne me mène nulle part".
Jerome Pacman Il y a 1 mois à 16:54
662 1 3 Jerome Pacman Clairement, j'en ai fait allusion aussi un peu plus haut.. et aussi cette parole ttrès claire: "certains dansent pour se rappeler, d'autres pour oublier". Sous entendu cette époque qui a eu son pic de folie et d'extase en 1969, dont l'année est illustrée d'ailleurs dans la chanson par la bouteille de vin de "nineteen sixty nine" qu'on lui apporte. En fait c'est une chanson nostalgique d'unl ideal mais qui a fini en enfer (la rehab)
Jerome Pacman Il y a 1 mois à 16:58
662 1 3 Jerome Pacman Alors oui c'est sûr que quand on a dansé des slows, qu'on s'est embrassé ou que la chanson évoque des bons sentiments, ca fait mal à entendre, on ne peut pas y croire. Et bien il faut se dire que ces bons moments que vous avez ressenti, c'est un peu de ceux là qu'ils parlent aussi
Billenplum Il y a 29 jours à 13:46
12403 3 4 7 Billenplum J'insiste sur le fait qu'il faut distinguer votre interprétation personnelle du sens réel du morceau, tel que le groupe lui-même l'a expliqué : ils parlent du monde du show buziness de Los Angeles où leur célébrité les a entrainé, avec tous ses excès et son goût du luxe. C'est une auto-critique de leur propre mode de vie. Ne reduisez pas ça à un titre anti-drogue, parceque c'est ce que vous lisez dans les coms Youtube svp. Ceci n'est pas mon avis perso, mais tiré d'une interview de l'époque, de la bouche même des auteurs. Respectez les artistes et leur oeuvre, ne les déformez pas en les réduisant aux coms mal informés des réseaux, en propageant l'intox, svp
Billenplum Il y a 29 jours à 14:15
12403 3 4 7 Billenplum En complément d'info, les paroles de cette chanson sont inspirées à Don Henley par sa rupture avec Loree Rodkin, qui était sa compagne.
Jerome Pacman Il y a 29 jours à 20:14
662 1 3 Jerome Pacman Je propage rien du tout, ouvrez les yeux, c'est une allégorie comme ça à toujours exister dans l'art notamment en poésie et chanson.
<< Page 25/25
Caractères restants : 1000