Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «The Message» par Nas

Le Message

(Nas)
Fake thug, no love, you get the slug, CB4 Gusto
Faux gangster, pas d'amour, tu t'es pris une balle et une CB4 Gusto
Your luck low, I didn't know till I was drunk though
Pas de chance, je le savais pas jusqu'à ce que je me mette à boire pourtant
You freak niggaz played out, get fucked and ate out
Tes n*gros trop laids jouent pas ici, baisent pas ici et mangent même pas ici
Prostitute turned bitch, I got the gauge out
La prostitution en a fait une vraie salope, je sors avec mon flingue
96 ways I made out, Montana way
Je reviens en 1996 à la façon de Tony Montana
The Good-F-E-L-L-A, verbal AK spray
Le vrai G-A-R-S, une rafale de Kalachnikov verbale
Dipped attache, jumped out the Range, empty out the ashtray
Des racines retrouvées, j'ai sauté du Range Rover, le cendrier était vide
A glass of 'ze make a man Cassius Clay
Un verre du mec - créateur Cassius Clay
Red dot plots, murder schemes, thirty-two shotguns
Un intriguant point rouge, des projets de meurtres, trente-deux tirs de pistolet
Regulate wit my Dunn's, seventeen rocks gleam from one ring
Je calcule avec mon Dunn, dix-sept lignes de coc'
Yo let me let y'all niggaz know one thing
Yo, laisse-moi apprendre à tous ces n*gros une chose
There's one life, one love, so there can only be one King
On n'a qu'une vie, un amour, donc il peut y avoir qu'un roi
The highlights of livin, Vegas style roll dice in linen
Le point culminant de la vie, les dés de Las Vegas seront toujours enveloppés de soie
Antera spinnin' on Milleniums, twenty G bets I'm winnin them
Antera tourne sur le Millenium, une vingtaine de gangsters parient, mais je gagne contre eux
Threats I'm sendin them, Lex with TV sets the minimum
Je leur envoie des menaces, Lex avec la télé fait-le minimum
Ill sex adrenaline
Une putain d'adrénaline sexuelle
Party with villains, a case of Demi-Sec to chase the Henny
Des fêtes avec des vauriens, un verre de Demi-Sec pour chasser l'ennui
Wet any clique, with the semi-tech who want it
Mouiller sur un groupe de musique, l'inexpérience qui veut ça
Diamonds ? I flaunt it, chickenheads flock I lace em
Les diamants ? Je les affiche, les nombreuses têtes de poulet(*), je les ficelle
Fried broiled with basil, taste em, crack the legs
Frît, grillés avec du basilic, goûte-les, mange les cuisses
Way out of formation, it's horizontal how I have em
La manière par laquelle elles sont formées, je les prends à l'horizontale
Fuckin' me in the Benz wagon
Me baiser dans la Mercedes Benz
Can it be Vanity from Last Dragon ?
Est-ce que ça peut être de la vanité venue du dernier dragon ?
Grab your gun it's on though
Pendant ce temps-là, charge ton flingue
Shit is grimy, real niggaz buck in broad daylight
La merde est noire, les vrais n*gros font du fric pendant la journée
With the broke Mac it won't spray right
Avec le gars qui traffique des putes ruiné, ça ne va pas aller mieux
Don't give a fuck who they hit, as long as the drama's lit
On s'en branle de qui ils vont frapper, tant qu'il y aura des embrouilles
Yo, overnight thugs, bug cause they ain't promised, shit
Yo, les voyous de la nuit noire, ont des emmerdes parce qu'il n'ont rien préparé, merde
Hungry-ass hooligans stay on that piranha, shit
Ces trous-du-cul de skinheads affamés reste sur ce piranha, merde

(Chorus: samples from "New York State of Mind" (x4))
(Refrain: solo de "New York State of Mind" (x4))

I never sleep, cause sleep is the cousin of death"
Je dors jamais, car le sommeil est le cousin de la mort
I ain't the type of brother made for you to start testin'
Je suis pas le genre de frère qu'il te faut pour commencer à expérimenter

(Nas)
I peeped you frontin', I was in the Jeep
J'ai jeté un coup d'œil sur toi vite fait, j'étais dans la Jeep
Sunk in the seat, tinted with heat, beats bumpin'
Scotché sur le siège, vitres teintées avec chauffage, les musiques frappent dans les enceintes
Across the street you was wildin'
Autour de la rue que tu traversais
Talkin' about how you ran the Island in eighty-nine
Parlant de la fois où tu as couru pour fuir l'île en 1989
Layin' up, playin the yard with crazy shine
Tu t'es allongé, jouant les abrutis avec la folie resplendissante
I cocked a baby 9 that nigga grave be mine, clanked him
J'ai défoncé le cul d'une meuf neuf fois, cette tombe de n*gro est la mienne, il entend des petits bruits
What was he thinkin' on my corner when it's pay me time
Qu'est ce qui pensait de mon quartier quand c'est à mon tour d'être payé
Dug em you owe me cousin somethin' told me plug him
Pompe leurs mamelles tu dois à mon cousin quelque chose me dit de le ficher
So dumb, felt, my leg burn, then it got numb
Alors reste muet, je me cassais la gueule, ma jambe brûle et devient engourdie
Spun around and shot one, heard shots and dropped son
Je tourne sur moi-même et tire dans le tas, j'ai entendu des tirs et aussi le gamin qui tombait
Caught a hot one, somebody take this biscuit 'fore the cops come
J'en ai choppé un chaud, quelqu'un a pris cette tapette avant que les keufs rappliquent
Then they came askin' me my name, what the fuck
Après ils sont venus me demander mon nom, c'est quoi cette merde
I got stitched up and went through
J'ai été recousu et examiné par des toubibs
Left the hospital that same night, what
Je me suis cassé de l'hôpital à la nuit tombée, quoi ?
Got my gate back, time to backtrack
J'ai dû sauter au dessus de la grille, c'était l'heure de revenir pour faire des beats
I had to drop so how the fuck I get clapped
Je devais laisser tomber alors putain comment je me suis fait tabasser
Black was in the Jeep watchin all these scenes speed by
Black était dans la Jeep et regardait toutes ces embrouilles en vitesse accélérée
It was a brown Datsun, and yo nobody in my hood got one
C'était un mec bronzé du gang des Datsun, et merde personne dans mon quartier n'en avait une
That clown nigga's through, blazin' at his crew daily
Ce bouffon de n*gro est passé à travers le pare-brise, il frimait avec son clan tous les jours
The 'Bridge touched me up severely hear me ?
Le pont du Queens m'a atteint, tu comprends ?
So when I rhyme it's sincerely yours
Alors quand je fais du rap, c'est dédié à vous
Be lightin L's sippin Coors, on all floors in project halls
En train de faire briller dans les bars en buvant du Coors, sur toutes les pistes des dance-clubs en construction
Contemplatin war niggaz I was cool with before
En train d'admirer la guerre des négros, j'étais tranquille avec ça avant
We used to score together. Uptown coppin the raw
On avait l'habitude de faire les chauds ensemble, dans les quartiers chics les flics venait faire chier
But uhh, a thug changes, and love changes
Mais uhh, un voyou change, et l'amour change
And best friends become strangers, word up
Et les meilleurs amis deviennent des étrangers, c'est clair

(Chorus: first from "New York State of Mind", then "Halftime" (x4))
(Refrain: d'abord le solo de "New York State of Mind", puis celui de "Halftime" (x4))

Y'all know my steelo
Vous connaissez tous mon style
There ain't an army that could strike back
Il existe aucune armée capable de reculer pour se mettre en grève

(Nas)
Thug niggaz
Les n*gros qui foutent la merde
Yo, to them thug niggaz gettin' it on in the world you know ?
Yo, pour tous les n*gros qui se prennent pour la mafia et qui ont tout, tu sais ?
To them niggaz that's locked down
À tous ces n*gros qui se font jetés en prison et enfermés
Doin' they thing survivin' yaknowmsayin ?
Qui font tout pour survivre, tu vois ce que je veux dire ?
To my thorough niggaz, New York and worldwide
Pour tous mes n*gros qui savent, à New York et dans le monde
Yo to the Queensbridge Militia
Yo pour la milice armée de Queensbridge
9-6 shit... The Firm clique, Illmatic, nigga
La merde de 1996... L'équipe de The Firm, Illmatic, n*gro
It Was Written though
Pourtant arrive It Was Written
It's been a long time comin'
Cet album a mis du temps pour sortir dans les bacs
Y'all fake niggaz, tryin' to copy
Vous n ' êtes que des sales nègres qui essaient de me copier
Better come with the real though
Cependant, c'est mieux de venir avec les vrais musiques, le pur son
Fake ass niggaz yo...
Sales putains d'enculés de n*gros...

(AZ The Visualiza): They throw us slugs we throwin 'em back, what ?
(AZ The Visualiza:) Ils nous envoient des putes, nous leurs les renvoyons, quoi ?

Bring the shit man, live man
Apporte la merde, mec, en direct, mec

(AZ The Visualiza:) Fuck that, son
(AZ The Visualiza:) Rien à foutre, gamin

9-6 shit...
La merde de 1996...

Contenu modifié par Symbolium
_________
Annotations:
(*) Nom donné aux filles qui ont l'habitude de tailler des pipes aux mecs, en référence au mouvement de leurs têtes d'avant en arrière qui fait penser au mouvement de tête d'une poule.

 
Publié par 11700 4 4 6 le 3 novembre 2004, 14:53.
It Was Written (1996)
Chanteurs : Nas

Voir la vidéo de «The Message»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

<< Page 3/3
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 01:49
5315 2 2 5 v2v Site web S'en était trop pour Nas dont l'ego est à la hauteur du talent. Il entreprend de reprendre trone à celui qu'il jalouse et qu'il vient à appréhender, sous l'influence de Raekwon et de Ghostface Killah, comme un plagieur, Notorious Big.

Il l'annonce dans un freestyle en rappant "je vais ravir la couronne de la tete du soi-disant roi et la garder au chaud"

C'est dans ce contexte que vient le morceau "The Message". A la manière d'un challenger, Nas s'en sert pour revendiquer son trone. Le destinataire principal est Notorious B.I.G mais le message est également adressé à la concurrence New-Yorkaise de l'époque......

La moitié du premier couplet est une série d'attaques subliminales adressées à Biggie, presque nommément désigné avec le "there can only be one king".
Dans la deuxième moitié Nas lève brièvement le voile sur style de vie qui a été le sien - en exagérant bien sur - après les ventes de son 1er album comme pour expliquer le piteux état de se
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 02:13
5315 2 2 5 v2v Site web ..ses finances.

C'est une manière de dire oui j'suis peut etre fauché mais je me suis mis bien et plus largement c'est en quelque sorte la transition entre le personnage de Nasty Nas (époque illmatic) à celui de Nas escobar (époque It was Written et I am)

Ensuite, il rebascule sur son thème principal en revenant à la charge avec l'introduction d'un story-telling dans lequel il joue le role d'un dangereux gangster, sur le mode 'à bon entendeur!'

Pour info ce 1er couplet est juste lyricalement magistral: cascade de rhymes en deux syllabes au début et vers le milieu, vocabulaire bluffant ("semi-sec")..

Le refrain arrive et il est cinglant:
"Je ne dors jamais, le sommeil est un état quasi-funeste"///"J'suis( x3) pas le genre de black qu'il est bon de défier!"

L'idée est simple, Nas fait savoir qu'il est toujours sur le qui-vive, paré pour l'affrontement mais conseille aux amateurs d'y réfléchir à deux fois avant de venir se confronter à lui.
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 04:48
5315 2 2 5 v2v Site web Pour le second couplet on retrouve Nas dans la peau d'un mysterieux gangster dissimulé derrière les vitres teintées d'une Jeep avant de se retrouver, peu après, pris pour cible dans une fusillade. La vengeance du gangster blessé sera terrible, s'en est fini pour ses assaillants, et c'est justement l'objectif du récit, qui n'est autre qu'un message dans "The message".

Le tout est résumé par la formule épistolaire employée par Nas en conclusion de son récit "When i rhyme it's sincerely yours".

Quand il rhyme, dit-il, c'est "sincèrement votre" c'est à dire que c'est la fin, il met tout le monde d'accord.
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 19:43
5315 2 2 5 v2v Site web Enfin, le second couplet se termine par une rime devenue culte.

Texte:
"Be lightin L's sippin Coors, on all floors in project halls/Contemplatin war niggaz I was cool with before
We used to score together, Uptown coppin the raw/But uhh, a thug changes, and love changes/and best friends become strangers, word up"

Traduction:
"Ces derniers temps,je les ai passés joints et bières en mains, dans les halls/songeant à sonner la charge contre des mecs avec lesquels j'étais en d'bon termes jadis/
On bossait en harmonie, on montait meme - à Brooklyn - se fournir (en cam) ensemble/Mais UN, un lascar change, et le respect n'est jamais acquis/et les meilleurs amis deviennent des étrangers, tu m'suis"

Pour info, les personnes évoquées par Nas ne sont autres que Notorious BIG et Jay-z, avec lequel les rapports étaient déja conflictuels à l'époque....

Nas = le lyriciste le plus doué du rap game.
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 22:34
5315 2 2 5 v2v Site web Et maintenant, voici la traduction du second couplet qui a été le plus massacré par le 1er traducteur

"Je t'observais en train de faire le mariole, j'étais dans une Jeep/
Bien calé dans l'siège, feu en main, ptite musique de fond dans les baffes, dissimulé dérrière des vitres teintées/
De l'autre coté de la rue, tu te la racontais
En te faisant passer pour le taulier de (la prison de) Rikers- island en 1989/
Stockage de produits de contrebande, commerce sous le manteau florissant/
Là j'balance 'à la caisse les mecs', pourtant quelque chose me disais plombe-le!/
Grossière erreur - de ne pas l'avoir fait -, j'ai ressenti une vive brulure à la jambe, puis elle s'est engourdie/
Grossière erreur - de ne pas l'avoir fait -, j'ai ressenti une vive brulure à la jambe, puis elle s'est engourdie/
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 22:37
5315 2 2 5 v2v Site web Je me suis retourné et l'ai allumé, puis les balles se sont mises à siffler de partout et je me suis mis à couvert gars/
Je suis touché, que quelqu'un planque mon feu avant que les flics débarquent!/
A leur arrivée, c'est l'intérrogatoire, (je suis touché) putain de merde/
Quelques points de suture plus tard, j'étais sur pied/
J'ai d'ailleurs quitté l'hosto le soir meme, sans stress/
Une fois mon flingue récupéré, il était grand temps de me repasser le film des évenements/
pour savoir comment ça avait pu partir en couille de la sorte/
Mon sauce dans la jeep a été témoin de toute la scène: (d'après lui, y'aurai eu) un démarrage en trombe,/
une "Datsun" marron, et yo j'sais pour sur que personne n'en a dans le quartier/
Ce taré va entendre parler de moi; (plus tard) en plein jour, en canardant les gars de son crew/
J'eus ces mots: "avec les compliments du QB, bien reçu?/
Donc quand je kick au mic c'est sincèrement votre/
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 22:39
5315 2 2 5 v2v Site web Ces derniers temps, je les ai passés dans les halls, joints et bières en mains,/
songeant à sonner la charge contre des mecs avec lesquels j'étais en d'bon termes jadis/
On bossait en harmonie, on montait meme - à Brooklyn - se fournir (en cam) ensemble/
Mais UN, un lascar change, et l'respect aussi/
et les meilleurs amis deviennent des étrangers, tu m'suis/
v2v Il y a 8 an(s) 2 mois à 23:22
5315 2 2 5 v2v Site web Sur mon poste du 20.02.2012 à 22:34, après "....sous le manteau florissant" rajouter les deux vers manquants:

"j'ai tiré le chien - "l'armé" - de mon calibre, il l'aura bien cherché, je l'ai alors mis en joug,
/Il avait craqué à se poster sur mon terriroire le jour de la collecte! (des sous de la drogue)"
NBS2P Il y a 5 an(s) 11 mois à 13:06
5172 2 2 3 NBS2P On voit les VRAIS connaisseurs du BON rap...
<< Page 3/3
Caractères restants : 1000