Facebook

 

Paroles de la chanson «Simiesque» par Eths

Simiesque ()

L'idée... Décharnons nos pantins. Nos poupées et autres jouets. Le temps d'un souffle court. Qui nous satisfait. Plaie ! Ces singes grandioses, féroces. Forment la ronde. A grosses gouttes. J'ai bu le lait des mÚres. Vu les cloches amÚres. Fondre, macabres s'accaparent.

[...]

Nous voilĂ  esclaves ! Kyste humain propose Ă  monde utĂ©rin. NĂ©croses de cendres. PrĂ©parant chaque bouche Ă  cadavre. Chaque souche en esclaves. Convives d'instants. DĂ©vorĂ©s d'Ă©lĂ©gies jalousives. Ressaisis d'hĂ©rĂ©sies plaintives. Être d'un moment, pense Ă  sa vie irrĂ©flĂ©chie. Champs amniotiques accĂ©lĂšrent l'envie frĂ©nĂ©tique. De frĂŽler, de palper, l'Ă©goĂŻsme. Philistins, philistines, nos rires deviennent Ă©chos. Notre pas est lourd, sourd. Jugez de votre peau : le soleil, parait bien plus cruel. Nous fermons les yeux.

Explication : a venir ...

 
Publié par 6465 2 4 5 le 14 mai 2006, 17:03.
SĂŽma (2004)
Chanteurs : Eths
Albums : SĂŽma

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

**PlOuF** Il y a 13 an(s) 2 mois Ă  10:51
6465 2 4 5 **PlOuF** J'adore cette chanson <3 :-D
~°MuSk°~ Il y a 13 an(s) à 15:04
5337 2 2 5 ~°MuSk°~ Ouais moi aussi :-)
Mais je n'y comprend absolument rien :S
c0raliie__ Il y a 12 an(s) 11 mois Ă  12:25
5267 2 2 4 c0raliie__ Site web J'penserais Ă  l'enfance/adolescence.[quoique mĂȘme adulte.]
Qu'ils sont des pantins.Que c'est genre toujours la mĂȘme routine.
Et d'un cÎté j'pense à une histoire maternelle.
"L'idée... Décharnons nos pantins. Nos poupées et autres jouets. Le temps d'un souffle court. Qui nous satisfait. Plaie ! Ces singes grandioses, féroces. Forment la ronde. A grosses gouttes. J'ai bu le lait des mÚres. Vu les cloches amÚres. Fondre, macabres s'accaparent."
Desole mais c'est c'que j'comprends!
puppet93 Il y a 12 an(s) 2 mois Ă  22:15
6964 2 4 7 puppet93 Elle parle de monotonie
wex Il y a 10 an(s) 6 mois Ă  22:16
5355 2 2 5 wex C'est vrai que cette chanson a un sens trĂšs confus mais je pense que ca parle de la bestialitĂ© humaine. dĂ©jĂ  le titre simiesque= qui fait penser au singe, ensuite le fait de dire "singes fĂ©roces" (Ă  notĂ© que le terme est aussi employĂ© dans Priapre pour dĂ©signer un comportement primaire), et les termes "Philistins" = personnes Ă  l'esprit Ă©troit et grossier, ainsi que "Kystes humains" ; les kystes Ă©tant des tumeurs au contenu liquide et donc des anormalitĂ© par rapport Ă  l'ordre naturel d'un organisme. Sa parle aussi d'Ă©goĂŻsme et les "Ă©lĂ©gies jalousives me fond penser Ă  la quĂȘte sexuelle dĂ©crite par Freud mais il y a beaucoups de zones d'ombre. Le "soleil" de la fin laisserait penser que l'humain ne supporte pas la vĂ©ritĂ© et prĂ©fĂšre rester incculte...
CaractĂšres restants : 1000