Facebook

 

Paroles de la chanson «RĂȘves Et Cauchemars» par Sinik

RĂȘves Et Cauchemars

Les désirs secrets du rappeur confrontés à ses plus profondes angoisses.

Cette nuit j'ai fait un rĂȘve, j'avais une grande maison,

Sans barreaux, sans mĂątons, sans pendaisons,

D'une jeunesse sans le flingue, qui vit sans se plaindre,

J'ai dĂ» rĂȘver d'une aire de jeux sans seringue.

Que je faisais voyager la tĂšce,

Les petits d'en bas qui n'ont jamais vu la mer,

Qui ne connaissent que la Seine,

J'ai rĂȘvĂ© d'un clochard, qui fĂȘte noĂ«l sous un sapin

Rempli de cadeaux qui mange Ă  sa faim !

J'ai rĂȘvĂ© que je m'Ă©loignais des carabines

Que j'avais posé ma famille sous le soleil des caraïbes ! ,

D'une banlieue qui va mieux sans HLM,

D'une jeunesse qui devient célÚbre sans lùcher de haine ;

Que ma musique un jour ou l'autre marcherait,

Que la justice à coup sûr me lùcherait !

J'ai rĂȘvĂ© que j'allais encore Ă  l'Ă©cole

Que tout serait comme Ă  l'Ă©poque

Que je ne squatterais pas les halls ! !

Entre rĂȘve et cauchemar,

La distance est mince plus j'avance plus je recule...

Il suffit d'un regard, sur ma vie et les yeux fermés je vis un cauchemar !

Ma vie est un cauchemar !

Cette nuit j'ai mal dormi,

Je me suis réveillé en sursaut

Et sur la tĂȘte j'avais 10 piges de sursis !

J'ai vu la haine se déguiser,

Avec un milliard de racistes criant LE PEN à l'Elysée !

Dans ce cauchemar j'aime pas la vie je suis soucieux

Je vais mourir en douceur j'ai plus d'amis je suis tout seul !

Cette nuit j'ai vu des prisons surpeuplées

Des parents qui regrettent les plus beaux jours du de-blé.

Y'a des mĂŽmes qui dans la rue dealent de la drogue,

Et j'en ai vu qui sniffent de la colle.

J'ai vu le train dérailler,

J'ai vu le monde se faire la guerre mais je ne veux rien détailler !

Pendant ce temps le riche s'endort paisiblement,

La différence c'est que le pauvre se lÚve péniblement

Dans ce cauchemar c'est des poussiĂšres que l'on souffle,

Dans ce cauchemar tout le monde souffre !

Refrain

Cette nuit j'ai fait un rĂȘve,

J'ai vu des mecs s'Ă©panouir, s'Ă©vader et de bonheur s'Ă©vanouir.

J'ai vu mes potes qui reposent dans les nuages,

Et je leur ai dit qu'on a changé, qu'on est plus sage !

J'ai rĂȘvĂ© d'une violence en exil,

Dans le rĂȘve j'Ă©tais un pro, je faisais du foot au BrĂ©sil...

J'ai rĂȘvĂ© d'une vie, sans drogue, sans alcool,

Sans profs, sans barreaux,

Sans mort, sans accros.

Cette nuit j'ai mal dormi,

Quand je me suis levé c'était la guerre

Durant des heures j'ai écouté trembler la terre !

Je dois t'avouer que ce cauchemar me rendait triste,

Dans celui-ci il faut du sang quand j'Ă©cris,

J'ai pris peur les gens ne s'apprécient pas,

Dans ce cauchemar l'espoir a pris 6 balles,

Cette nuit j'ai vu que mon pire ennemi c'est le bloc,

Quand tu te réveilles dÚs le matin c'est le choc !

Entre rĂȘve et cauchemar,

La distance est mince plus j'avance plus je recule...

Oublie tes souffrances et tes peines tes cauchemars quand les rĂȘves se font rares

Il suffit d'un regard, sur ma vie et les yeux fermés je vis un cauchemar !

J'aimerais que ton mal s'apaise car je sens que tes cauchemars te blessent

Ma vie est un cauchemar !

Tous tes rĂȘves toutes tes peines

Tes cauchemars quand les rĂȘves se font rares

J'aimerais que ton mal s'apaise

Car je sens que tes cauchemars te blessent

 
Publié par 15027 5 5 7 le 1 novembre 2006, 12:27.
La Main Sur Le Coeur (2005)
Chanteurs : Sinik

Voir la vidĂ©o de «RĂȘves Et Cauchemars»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000