Facebook

 

Paroles de la chanson «Ce Qu'on Voit, Allée Rimbaud» (avec traduction) par Pascal Obispo

Soledad (1999)
0 0
Albums : Soledad

Paroles et traduction de «Ce Qu'on Voit, Allée Rimbaud»

Ce Qu'on Voit, Allée Rimbaud ()

Comme d'hab' ! ^^

1er couplet :

Ce qu'on voit derrière les grilles, c'est pas le sourrire des filles.

Ce qu'on boit depuis l'ruisseau, c'est pas le sang du Bordeau.

Ce qu'on voit derrière les nuages, c'est pas le grand paysage de la faille du grand canyon qui ne dérange plus personne. .

Refrain :

Ce qu'on voit, ce qu'on entend. . de la pluie oubien du vent. .

C'est une saison qui se perd, c'est l'enfer. .

2ème couplet :

Ce qu'on entend sur les plages, c'est pas le grand cri sauvage d'un poète de 17 ans qui vend des glaces pour un temps. .

Y'a pas d'poèmes sans "Je t'aime", sans Rimbaud et sans Verlaine, sans un coeur pur sous la peau, sans musique et des sanglots...

Refrain :

Ce qu'on voit, ce qu'on entend. . de la pluie oubien du vent. .

C'est une saison qui se perd, c'est l'enfer. .

C'est l'enfer. .

Refrain (x2)

 
Publié par 9394 3 4 7 le 29 mars 2007, 17:29.

Voir la vidéo de «Ce Qu'on Voit, Allée Rimbaud»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000