Facebook

 

Paroles de la chanson «Architecture Of A Genocidal Nature» (avec traduction) par Dimmu Borgir

Puritanical Euphoric Misanthropia (2001)
0 0
Chanteurs : Dimmu Borgir

Paroles et traduction de «Architecture Of A Genocidal Nature»

Architecture Of A Genocidal Nature (Architecture d'une nature génocidaire)

À ne pas prendre au sens propre, cette chanson fait sans aucun doute référence à l'antéchrist.

A dismal universal hiss, the sound of public scorn
Un sifflement universel lugubre, le son d'un mépris public
The brush that sweeps across the spectral fields
La brosse qui balaie les champs (plaines) spectraux
This landscape is not without a sense of epic wonder
Ce paysage n'est pas sans sens de merveille épique
A vast scale that places this sprawling underworld
Un vaste *dépôt* qui place cet enfer grandissant
Into a realm of frames
Dans un royaume de contructions

With a blood-storm fading into the distance
Avec une tempête de sang qui s'éteignait au loin
Floating without directions over this smouldering landscape
Flottant sans but sur ce paysage brûlant
Caught in a moment of transformation
Pris dans un moment de transformation
These shades of anatomic malignant nature
Ces ombres de nature maligne anatomique
Approached on another in an unpleasant way
Vinrent d'un autre d'une manière désagréable
Frozen in the act of speech, desperate to express it's state
Gelé dans l'acte de la parole, désespéré d'exprimer son état
Created in a shape to accommodate a wide variety of demonic forms
Créé dans un model pour accomoder une large variété de formes démoniaques
The realm of the benighted aristocracy of evil most pure
Le royaume de l'aristocratie plongé dans l'ignorance de la terror la plus pure

This is where wounds of deadly hate have pierced so deep
C'est là que que les blessures de la haine mortelle ont pénétrées si creux

Emerged from the depths of the earth gasps
Émergé des abîmes de la Terre
It rages against mankind, to annihilate the earth and worse
Il fait rage contre le genre humain pour inhaler la Terre et pire
It spills the blood like rain, the beauty of death it represents
Il répend le sang comme la pluie, la beauté de la mort il représente

Devouring their flesh with a razorblade smile
Dévorant leur chaire avec un sourire en lame de razoir
Genes would still blindly carry on smouldering ember of hell
Les gènes porteraient encore la braise brûlante de l'enfer
Limned with gold leaf, the scarlet brush
Représenté avec feuille d'or, la brousaille écarlate
That sweep all traces of time, place and pattern
Qui balaie toutes les traces du temps, d'endroit et de modèle

Total death in every nation
Mort totale dans toute nation
Monuments of vanquished civilization
Monuments de nation vaincue
Just as brilliantly removed ruthlessly eliminated
Tout aussi brillament enlevé, impitoyablement éliminé
The cornerstone of human emotions
La pierre angulaire des émotions de l'homme
Has now been drained away
A maintenant été drainé
I saw death of a most uncommon nature
J'ai vu la mort d'une nature qui sort de l'ordinaire

 
Publié par 8488 3 3 5 le 21 mai 2007, 16:59.

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Richard C. Il y a 4 mois à 10:15
103 2 Richard C. D'après moi cette chanson décrit une éruption volcanique, semblable à celle du Vésuve en 79 apJC qui a exterminé les populations de plusieurs villes romaines en peu de temps "genocidal nature". Le texte fait référence à l’irruption volcanique avec un grondement "Emerged from the depths of the earth gasps", à la lave (rouge) qui s'abat comme la pluie "It spills the blood like rain", aux braises incandescentes "smouldering ember", à la lave qui progresse à terre en carbonisant tout ce qu'elle touche "The brush that sweeps", aux corps calcinés de Pompéi "Frozen in the act of speech", qui ressemblent en effet à des démons "a wide variety of demonic forms", à l'aristocratie romaine qui s'y trouvait "the realm of the benighted aristocracy" et qui a subit des pertes (par ex. Pline L'Ancien), et aux ruines des villes romaines "Monuments of vanquished civilization".
Richard C. Il y a 4 mois à 10:22
103 2 Richard C. Enfin, "aristocracy of evil most pure" suggère le génocide comme punition pour le mal commis, faisant référence à l'épisode biblique de Sodome et Gomorrhe. Mais à la différence de la Bible, ici la punition n'est pas divine, mais naturelle "genocidal nature". Même si on trouve toujours des références surnaturelles comme "spectral", "underworld", "hell", habituelles chez Dimmu Borgir.
Caractères restants : 1000