Facebook

 

Paroles de la chanson «Romance Mathématique» par AqME

Romance Mathématique

Cette chanson parle de l'amour que l'on peut calculer Ă  partir des signes que l'on voit, et donc que l'on interprĂšte.

En effet, avant de se lancer dans une dĂ©claration flamboyante de sa flamme Ă  l'ĂȘtre que l'on aime, on essaye d'entrevoir si notre possible future chĂšre et tendre Ă©prouve un sentiment amoureux rĂ©ciproque envers nous. Pour cela, on cherche souvent Ă  interprĂ©ter des signes qui peuvent sembler banale, mais qui pour nous ne le sont pas, puisqu'ils semblent traduire le fait que l'autre personne est amoureuse de nous. Mais parfois, ces signes peuvent ĂȘtre mal interprĂ©tĂ©...

Dans la chanson, le narrateur aime une femme, et cherche Ă  connaĂźtre la position de cette derniĂšre par rapport Ă  lui. Il observe tout ses faits et gestes et les analysent de maniĂšre Ă  trouver une trace d'une quelconque preuve d'amour de cette femme envers lui. Et, d'aprĂšs la phrase :
"Devant tous les signes concrets que je crois voir. "
Il pense avoir vu des gestes, des paroles, des choses qui lui font croire que cette femme est en secret tombé amoureuse de lui.

Il dit que cela fait longtemps qu'il attend de pouvoir trouver l'Ăąme soeur. Mais cette phrase :
"Peut-ĂȘtre trop ? "
Est une sorte de mise en garde qu'il s'envoie Ă  lui-mĂȘme : il se sent totalement dĂ©sespĂ©rĂ© de ne pas avoir de personne Ă  aimer depuis un certain temps, et il pourrait trop se prĂ©cipiter en interprĂ©tant mal ses signes et en souffrant de la rĂ©ponse nĂ©gative de la femme qu'il aime.

Et c'est d'ailleurs ce qui lui est arrivĂ©, il a mal interprĂ©tĂ© les signes, et il n'a pas pu conquĂ©rir celle qu'il aimait. Et ces signes le hante car, malgrĂ© la rĂ©ponse de l'autre, il ne peut s'empĂȘcher de penser qu'elle est amoureuse.

Ici, le narrateur cherche en fait Ă  nous dire que l'amour ne se base pas sur les impressions que nous donne les faits et gestes des personnes qui nous entourent.

Devant de simples détails de propagande.
Devant de simples détails de propagande.
Devant les preuves Ă©videntes, les inepties.
Devant les preuves Ă©videntes, les inepties.
Devant tous les signes concrets que je crois voir.
Devant tous les signes concrets que je crois voir.
Mon destin est guidé par des indices parfois divins.
Mon destin est guidé par des indices parfois divins.
Refrain

J'attends depuis longtemps,
J'attends depuis longtemps,
Peut-ĂȘtre trop ?
Peut-ĂȘtre trop ?
Un amour passionnant,
Un amour passionnant,
Peut-ĂȘtre trop ?
Peut-ĂȘtre trop ?

Couplet 2
Partout mes yeux se posent et cherchent encore
Partout mes yeux se posent et cherchent encore le moindre espoir qui prendra tant d'importance, les choix qui seront justes puisque tout ça n'est qu'une lamentable obsession.
Le moindre espoir qui prendra tant d'importance,
Tout est allé beaucoup trop loin.
Les choix qui seront justes puisque tout ça n'est qu'une lamentable obsession.

Tout est allé beaucoup trop loin.
Refrain

J'attends depuis longtemps,
J'attends depuis longtemps,
Peut-ĂȘtre trop ?
Peut-ĂȘtre trop ?
Un amour fascinant,
Un amour fascinant,
Peut-ĂȘtre trop ?
Peut-ĂȘtre trop ?

Depuis tout est fini,
Depuis tout est fini,
Mais les signes sont encore lĂ 
Mais les signes sont encore lĂ 
Comment les oublier ?
Comment les oublier ?
Ca fait encore si
Ca fait encore si
Mal ! (x6)
Mal ! (x6)

Refrain
J'attends depuis longtemps,
J'attends depuis longtemps,
Peut-ĂȘtre trop ?
Peut-ĂȘtre trop ?
Un amour indécent,
Un amour indécent,
Peut-ĂȘtre trop ?
Peut-ĂȘtre trop ?

Trop longtemps !
Trop longtemps !
Depuis trop longtemps?
Depuis trop longtemps?

 
Publié par 15843 4 4 7 le 26 février 2008, 19:18.
Hérésie (2008)
Albums : Hérésie

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

BenBen Il y a 10 an(s) 11 mois Ă  20:34
9720 3 4 7 BenBen Site web Argh j'voulais faire l'explication de cette chanson, parce qu'elle me touche beaucoup par ses paroles... :-O Tu m'as encore devancé... >:-( lol


Nan mais c'est une superbe chanson avec de belles paroles comme Koma sait les faire...
CaractĂšres restants : 1000