Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Mourners» par Empyrium

Mourners
(Pleureuses)

Arbres maigres dans leur linceul, aussi vieux que les pierres... .
Pleureuses de l'amour déchu, à jamais se taisent leurs malheurs.
Ô combien de fois la lune a-t-elle brillé, reflétée dans ces eaux sombres ?
Faut-il que nous puissions entendre, les malheurs de ceux qui ont cessés leur vie ?

Ô si veux sont-ils... ils dévoilent leur interminable chagrin...
Misère éternelle, antique beauté amère.

Perdu est l'espoir de ceux-là, qui traversent les landes la douleur dans le coeur.
... Et toute la joie s'écroule, profondément enterrée, pour toujours présumée morte.

Ô si veux sont-ils... ils dévoilent leur interminable chagrin...
Misère éternelle, beauté amère me saisissant.

 
Publié par 5250 2 2 4 le 19 juin 2010, 15:08.
Songs Of Moors & Misty Fields (1997)
Chanteurs : Empyrium

Voir la vidéo de «Mourners»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000