Facebook

 

Paroles de la chanson «Evidemment» par France Gall


Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussiÚre dans tout
Et la colĂšre qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu’on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bĂȘtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C’est comme une fatigue, un dĂ©goĂ»t
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une Ă©claboussure de boue
Qui n’change rien, qui change tout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bĂȘtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant

__________
En 1986, Michel Berger et France Gall sont bouleversés par la mort de leur ami Daniel Balavoine. Le chanteur est décédé tragiquement dans un accident d'hélicoptÚre, en pleine mission humanitaire au Mali. Un an plus tard, Michel Berger écrivait pour France Gall Evidemment, en hommage à leur ami disparu.

 
Publié par 42335 4 4 6 le 13 mars 2012, 18:18.
Evidemment (2004)
Chanteurs : France Gall
Albums : Evidemment

Voir la vidéo de «Evidemment»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

liverpool Il y a 2 mois Ă  21:05
42335 4 4 6 liverpool En 1986, Michel Berger et France Gall sont bouleversés par la mort de leur ami Daniel Balavoine. Le chanteur est décédé tragiquement dans un accident d'hélicoptÚre, en pleine mission humanitaire au Mali.
Un an plus tard, Michel Berger Ă©crivait pour France Gall Evidemment, en hommage Ă  leur ami disparu.
CaractĂšres restants : 1000