Facebook

 

Paroles de la chanson «De Bretagne ou D'ailleurs» par Philippe Lavil

REFRAIN

Partis du nord de Bretagne ou dÂŽailleurs,
Partis chercher un avenir meilleur
Les yeux tournés vers le grand océan
Ils ont quitté Lorient!
GalĂšres du roi ou galions de corsaires,
Ils ont pleuré sur les quais de Quimper
Les yeux tournés vers les ßles lointaines
Ils ont quitté lŽAquitaine!

Ils ont débarqués à Cuba, jeté lŽancre à Antigua.
Sur les terres de Madinina, ils ont planté du tabac
QuŽils sŽappellent Yann ou Loïc, ils ont trouvé leur Amérique :
Buvant du rhum Ă  la dame Jeanne pour oublier le corps des femmes

REFRAIN


Ils vivaient dans lÂŽincertitude de ceux qui refusent les lois,
Avaient cessé leurs habitudes pour ne plus vivre pour un roi.
Ils ont vaincu les Espagnols et barré la route aux anglais
Pour que leurs enfants aient un sol et deviennent des Antillais.

REFRAIN


Il fallait beaucoup de folie pour chercher dÂŽautres paradis
Et cŽest en bùtissant des villes quŽils ont supporté lŽexil.
Ils ont connu dÂŽautres musiques, les tambours, les maracasses
Qui font bouger les tropiques et oublier le temps qui passe

REFRAIN


]

 
Publié par 42335 4 4 6 le 10 mai 2014, 20:06.
De Bretagne ou D'ailleurs
Chanteurs : Philippe Lavil

Voir la vidéo de «De Bretagne ou D'ailleurs»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000