Facebook

 

Nekfeu le feu du rap français

Nekfeu le feu du rap français

Avec plus de 35 000 exemplaires écoulés dès la première semaine de sortie de  son premier album solo « Feu », Nekfeu a marqué le rap et les cœurs.

Rap Contenders, L’Entourage, 1995, S-Crew… Fort de ses expériences, Nekfeu, ou Nek le Fennek ou simplement Ken Samaras de son vrai nom a su faire vibrer bien plus que les amateurs de rap.

Originaire de Nice, il déménage à Paris à l’âge de 14 ans. Très tôt, il se fait remarquer dans le paysage du rap français ; quand il tâtonne la rime dans Rap Contenders, ce collectif de battle à capella opposant 2 MC. Qui ne se rappelle pas de sa célèbre punchline contre Logik Konstantine « J'gratte j'gratte et la nuit j'me défoule contre tes textes, clap clap c'est le bruit de mes boules contre tes fesses » ?

Il suit sa voie et sa voix avec les groupes S-Crew (EP « Même Signature » en 2010), avec 1995 (Album « Paris Sur Minute » en 2014 qui remporte les Victoires de la Musique) et avec le collectif l’Entourage (« Jeunes Entrepreneurs » en 2014). Sa maîtrise, sa technique, son jeu de rimes, son flow… tout est là pour promettre un bel avenir au rappeur. « Au sein du groupe, on savait depuis au moins 3 ans que c'était lui qui percerait » confiait Foncky Flav’, son ex-partenaire de 1995, aux Inrocks.

Au-delà des clichés du rap

Nekfeu a la gueule du bobo chic même avec une casquette à l'envers. Son succès, il le doit aussi à ça. Mais, avant que sa barbe et que ses cheveux ne poussent, il avait déjà prouvé son talent. Un style old school, un style où on sent l’influence du vrai rap, du rap à texte, du rap d’avant.

Dans les nombreuses interviews qui ont précédées ou suivies la sortie de son premier album, Nekfeu a aussi montré qu’il n’était pas qu’une belle tête sachant rapper : il est très cultivé. Dans presque toutes ses chansons, on peut retrouver des références littéraires très pointues : de Maupassant à Jack London en passant par Milan Kundera. Ce goût pour la littérature, il le doit à sa mère qui l'a fait lire très jeune. Et ça peut expliquer son talent d'écriture. Il joue avec les mots, avec les rimes, mais arrive à leur donner encore plus de sens « Je suis devenu celui dont aurait rêvé celui que je rêvais d’être » (Egérie) ou encore « La vie c’est apprécier la vue après scier la branche » (Tempête). Son premier album s'impose contre la nouvelle mode du rap français : la trap.

2015, la consécration

Le 8 juin 2015, Ken a choisi de se lancer en solo. Son album FEU, disque de Platine, s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires et a engendré une réédition. Tous les médias se sont emparés de ce nouveau phénomène : Nekfeu était partout. Mais il a encore une fois montrer sa force d'esprit ; même dans le succès, il gardait sa modestie. Cet album solo ne lui fait pas non plus oublier ses anciens groupes, Sneazzy, Alpha Wann ou encore Doums, ses amis et coéquipiers sont toujours à ses côtés.  Un deuxième album de S-Crew est d'ailleurs en préparation.

Seul bémol : Nekfeu s'est ouvert à un plus large public et certains fans de toujours ont été déçus devant quelques unes de ses nouvelles chansons. Mais il est inéluctable que Ken a gardé sa flamme, tant au niveau de l'écriture que du flow.

2016 : l'implantation définitive

Décembre 2016, l'Accorhotels Arena accueille Nekfeu pour le dernier concert de son Feu Tour. Et alors qu'on s'attendait à quelques mois de pause, il nous annonce en plein showcase son nouvel album, Cyborg. Cette sortie à surpris tout le monde, avec aucune promotion, il y interpréta le titre "Squa" durant le même concert. Comme pour Feu, le succès sera présent, avec 18 000 ventes en première semaine, exclusivement en numérique. De plus, battra quand même le record de l'album français le plus streamé en 24 heures sur Spotify.

En deux semaines, Cyborg est certifié disque de platine avec plus de 100 000 ventes toutes plateformes confondues. Il atteindra même le disque de diamant en décembre 2019, atteignant le cap des 500 000 ventes. Musicalement, les hits grand public que sont "On verra" ou "Ma dope", ne sont plus, remplacés par des morceaux plus "classiques".

2019 : Retour en très grande force avec Les étoiles vagabondes

Comme pour Cyborg, c'est sans cri égard que Nekfeu à sorti son troisième album solo. Du nom de Les étoiles vagabondes. Un film a accompagné cette sortie, narrant le processus créatif autour de ce projet. On y découvre toutes les complications qu'a comporté sa création.

 
Publié par 1450 2 4 le 8 septembre 2020, 17:32.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000