Facebook

 

Qu’est-ce qui fait qu’une chanson devient un hit ?

Qu’est-ce qui fait qu’une chanson devient un hit ?

On pourrait penser que le haut des classements des hits musicaux n’est soumis à aucune règle réelle et que chaque chanson a ses chances de percer et de plaire au plus grand nombre, mais il existe en réalité quelques ingrédients primordiaux pour composer une musique qui atteindra le hit-parade.


Les chansons les plus populaires en France

Chaque pays a sa propre culture musicale, ce qui signifie que les morceaux qui atteignent le haut du classement varient d’un pays à l’autre, bien que l’on retrouve de nombreuses similitudes dans les pays occidentaux.

Le site Betway Online Casino a listé toutes les chansons les plus populaires pays par pays, avec une analyse poussée notamment au niveau de la tonalité du morceau, de son tempo, son genre, l’énergie dégagée ou encore la facilité à danser sur cette chanson.

On constate ainsi que, en France, le genre qui prédomine est la musique pop, avec en top 3 des chansons les plus populaires Happy de Pharell Williams, Despacito de Luis Fonsi featuring Daddy Yankee, et Shape of You de Ed Sheeran.

Les composantes techniques

Un morceau peut être décortiqué en dizaines de composantes différentes, mais l’on retiendra 3 éléments essentiels :
- La tonalité. Elle définit toute la couleur du morceau, selon la clé principale, si elle est jouée en mineur ou en majeur, etc. Certaines tonalités sont bien plus courantes que d’autres. Nos oreilles étant habituées à entendre certaines tonalités plus que les autres, on peut estimer que notre appréciation peut varier en conséquence.
- Le tempo. Il définit la vitesse de l’ensemble du morceau et est compté en battement par minute (BPM). Un même morceau joué à un tempo 160 et à un tempo 80 (deux fois plus lent) sera complètement différent et ne fera pas ressortir les mêmes émotions chez l’auditeur.
- La signature rythmique. Elle définit combien de battements sont contenus dans une même mesure. Elle est l’un des éléments essentiels qui permettent de différencier un genre musical d’un autre. Une signature ternaire sera par exemple associée à la valse, tandis qu’une signature en 4/4 se retrouve très fréquemment dans les morceaux de pop, de blues, de rock, de country ou encore de funk.

Les composantes émotionnelles

La musique est avant tout une histoire de ressenti. Elle permet de s’exprimer, d’extérioriser certaines émotions ou de faire naître des sentiments spécifiques. Le site Betway a ainsi décidé de catégoriser les morceaux listés selon leur énergie et leur capacité à faire danser le public.

L’énergie d’une chanson est quantifiée selon l’intensité qu’elle dégage et son activité. Plus une musique sera forte, rapide et bruyante, plus on la considérera comme étant énergique. Certains genres se prêtent plus que d’autres à cette notion. Le death metal, par exemple, remplira bien plus facilement les critères d’énergie que la musique classique (bien que l’on peut parfois avoir de belles surprises).

La capacité à faire danser dépend quant à elle de différents éléments techniques, tels que la régularité du morceau, la puissance de chaque temps marqué, le tempo, etc.

 
Publié par 3460 1 2 4 le 20 novembre 2020, 15:45.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000