Paroles officielles de la chanson «Jesus Bambino» : Dalida

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Jesus Bambino"

Il paraît que c’était un bel homme qui venait du large
Sachant comme personne parler d’amour aux femmes
Il offrit à Marie une bague de pacotille
Prit sa jeunesse et repartit sur les vagues

Sans comprendre elle resta dans la chambre d’avril à décembre
Avec sa robe courte de jour en jour plus courte
La fille ne savait pas grand-chose des gens et des usages
Elle n’avait connu qu’un homme, l’homme des lointains rivages

Elle n’avait que seize ans quand l’enfant vint au monde
De taverne en taverne elle chantait à la ronde
Des refrains de bastringues en croyant que c’était des berceuses
Elle jouait à la Madone, elle n’était pas malheureuse

Elle passait comme une ombre dans les faubourgs de Rome
Se prenant pour la Vierge, que le Ciel lui pardonne
De sa vie brève, il n’est rien resté que l’enfant de la chance
Et que ce nom qu’il porte comme une croix immense

Comme un fardeau aussi lourd que le monde posé sur son dos
Ce drôle de nom de baptême Jésus Bambino

Comme un fardeau aussi lourd que le monde posé sur son dos
Ce drôle de nom de baptême Jésus Bambino

Jésus Bambino
Jésus Bambino

 
 

Facebook