Facebook

 

Poésie Pour Mon Papa, écrite par Maurice Carême

Maurice Carême
Albums :

Poésie : Pour Mon Papa

J'écris le mot agneau
Et tout devient frisé :
La feuille du bouleau,
La lumière des prés.

J'écris le mot étang
Et mes lèvres se mouillent ;
J'entends une grenouille
Rire au milieu des champs.

J'écris le mot forêt
Et le vent devient branche.
Un écureuil se penche
Et me parle en secret.

Mais si j'écris papa,
Tout me devient caresse,
Et le monde me berce
En chantant dans ses bras.

 
Publié par 9015 1 2 5 le 7 août 2020, 13:47.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000