Facebook

 

Poésie La Chevauchée, écrite par Jacques Charpentreau

Jacques Charpentreau
Albums :

Poésie : La Chevauchée

Certains, quand ils sont en colère,
Crient, trépignent, cassent des verres...
Moi, je n'ai pas tous ces défauts :
Je monte sur mes grands chevaux.

Et je galope, et je voltige,
Bride abattue, jusqu'au vertige
Des étincelles sous leurs fers,
Mes chevaux vont un train d'enfer.

Je parcours ainsi l'univers,
Monts, forêts, campagnes, déserts...
Quand mes chevaux sont fatigués,
Je rentre à l'écurie, calmé.

 
Publié par 8845 1 2 5 le 20 août 2020, 12:04.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000