Facebook

 

Paroles de la chanson «Long Courrier» par BB Brunes

J'ai Ă©crit sur les murs
Mon nom sans ratures
J'ai ponctué de coups de haches
Si jamais je ne mesure
Ton envergure
C'est que je n'ai rien dans la ganache
Va belle créature
C'est fou ce que j'endure
À me coltiner ce cƓur de lñche
On concorde ça c'est sûr
Mais je ne tiens pas l'allure
De peur qu'un jour mon cƓur ne lñche

J'm'envoie gin, codéine avant que tout
S'envenime entre nous
Ciel bleu marine
Paris en ruines
Tout sera sublime

Tu me veux tout entier
C'est juré je ferai l'effort
Jusqu'Ă  ma mort et mĂȘme bien aprĂšs
Mais ne sois pas trop dure
Tu le sais l'azur
Me fait souvent frĂŽler l'attaque
Tu voudrais t'envoler
À mille planer dans les phosphores
Dedans dehors pour toi je prierai
Puisque rien ne dure
Rien n'est dur
À oublier
Plus rien ne tĂąche

J'ai la mine chagrine je sais tout
S'envenime entre nous
Je t'imagine dans la berline
Au volant, sublime

J'ai la mine chagrine je sais tout
S'envenime entre nous
Je t'imagine dans la berline
Au volant, sublime

 
Publié par 4493 1 3 6 le 2 juillet 2015, 20:08.
Long Courrier
Chanteurs : BB Brunes
Albums : Long Courrier

Voir la vidéo de «Long Courrier»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000