Facebook

 

Paroles de la chanson «Tout S'oublie» par Michel Sardou

Les nuits de Barcelone
Et les violons de l'Ăąme,
Le goût du vent d'automne,
La premiĂšre de mes larmes,
Tout s'oublie.

Des oiseaux bariolés
Dans le ciel de Pologne,
Les cahiers d'Ă©coliers
Et l'amour que l'on donne,
Tout s'oublie.

Les maisons oĂč l'on vit,
Les amis de passage,
Le chagrin et l'ennui,
Les merveilleux nuages,
Tout s'oublie.

La passion, la colĂšre,
Les je t'aime, les adieux,
Les jours d'anniversaire,
Le désir dans nos yeux,
Tout s'oublie.

refrain:
Le plus mort de mes morts
Est l'enfant que j'Ă©tais
Et demain est encore un jour Ă  l'imparfait.
Tout s'oublie.

Les jours de solitude,
Les fous-rires, les angoisses,
Ces chemins dans le Sud
OĂč j'ai laissĂ© mes traces,
Tout s'oublie.

Les victoires, les défaites,
Les plaisirs et la peur,
La chanson du poĂšte,
Et les frissons du cƓur,
Tout s'oublie.

refrain

Les photos de voyages,
Les avions, les bateaux,
Les hĂŽtels de passage
Que je trouvais si beaux,
Tout s'oublie.

La musique d'un été,
Les instants immortels,
Les serments d'amitié,
Comme la femme la plus belle,
Tout s'oublie.

refrain

 
Publié par 42335 4 4 6 le 28 octobre 2015, 20:04.
Musulmanes
Chanteurs : Michel Sardou
Albums : Musulmanes

Voir la vidéo de «Tout S'oublie»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000