Facebook

 

Paroles de la chanson «La Borrachera» par Hervé Vilard

Le soleil a pris feu
Et te brûle les yeux
En passant la frontiĂšre
Sur les pierres
Pour atteindre les USA
Le courage ne suffit pas
Il faut courir longtemps
De la Sierra Madre jusqu'au Rio Grande
En te cachant
T'as laissé ton ùme Gringo
Et ton cƓur à Mexico

LĂ  oĂč tu iras
Surtout n'oublie pas
Qu'il y avait chez toi
La Borrachera
LĂ  oĂč tu vivras
Tu te souviendras
Des soirs de fiesta de La Borrachera

ÉmigrĂ©, Ă©migrant, t'es partout Ă©tranger
T'es partout Mexicain pour les autres
MĂȘme si un jour tu deviens
Citoyen américain Ta famille, tes enfants,
Tes générations durant resteront des indiens
C'est ta fierté
Et pour eux tu risques ta vie Ă  la frontiĂšre chaque nuits

LĂ  oĂč tu iras
Surtout n'oublie pas
Qu'il y avait chez toi
La Borrachera
LĂ  oĂč tu vivras
Tu te souviendras
Des soirs de fiesta de La Borrachera

Le soleil a pris feu
T'es partout Ă©tranger
T'es partout Mexicain pour les autres
T'as laissé ton ùme Gringo
Et ton cƓur à Mexico

LĂ  oĂč tu iras
Surtout n'oublie pas
Qu'il y avait chez toi La Borrachera

LĂ  oĂč tu vivras
Tu te souviendras
Des soirs de fiesta de La Borrachera

LĂ  oĂč tu iras
Surtout n'oublie pas
Qu'il y avait chez toi
La Borrachera
LĂ  oĂč tu vivras
Tu te souviendras
Des soirs de fiesta de La Borrachera

El sol se ta quemando
Siempre seras extrangero
Siempre seras mexicano
Para ellos
DĂ©jĂ te tu alma de gringo
Y tu corazon en Mexico

 
Publié par 54718 4 4 7 le 22 août 2016, 11:48.
Nous
Chanteurs : Hervé Vilard
Albums : Nous

Voir la vidéo de «La Borrachera»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000